Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

  • Reprise des bombardements à Gaza, l'espoir d'une trêve s'éloigne

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • La Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

Au moins 27 morts dans trois attentats dans l'est et le sud du pays

Dernière modification : 04/05/2009

Trois attaques des Taliban ont tué 27 personnes au moins dans l'est et le sud de l'Afghanistan. Ces attentats interviennent alors que le président Hamid Karzaï a déposé, ce lundi, sa candidature à la présidentielle du 20 août.

AFP - Au moins 27 personnes, dont un maire et deux enfants, ont été tuées lundi dans trois attaques distinctes des talibans, dans l'est et le sud de l'Afghanistan, a-t-on appris de sources officielles.

Dans la matinée, un kamikaze à pied a fait exploser la bombe qu'il portait sur lui à côté de la voiture du maire de Mihtarlam, la capitale de la province de Laghman (est), voisine de Kaboul, tuant l'édile, Mohammad Rahim Rahim, trois de ses gardes du corps et trois civils, selon un communiqué du ministère de l'Intérieur.

Zabihullah Mujahid, l'un des porte-parole habituels des talibans, a aussitôt revendiqué l'attentat auprès de l'AFP, par téléphone depuis un lieu inconnu.

M. Rahim était le plus haut responsable administratif de la province de Laghman après le gouverneur.

Lundi également, une bombe, déposée par les combattants islamistes selon les autorités, a explosé au passage d'un tracteur qui tirait une charrette remplie de passagers dans la province de Zaboul (sud), tuant douze d'entre eux, dont deux enfants et six femmes, a indiqué Wazir Mohammad, le chef du district de Shalmazaï, où le drame est survenu.

Dans la même province de Zaboul, des talibans ont attaqué le site d'un pont en construction, près de la capitale provinciale, Qalat, tuant six gardes de sécurité et deux passants, a annoncé la police. Les ouvriers reconstruisaient un pont détruit par les combattants islamistes, a précisé Ghulam Jialani, le chef-adjoint de la police provinciale.

Les talibans, chassés du pouvoir fin 2001 par une coalition militaire emmenée par les Etats-Unis, ont considérablement intensifié leur insurrection ces deux dernières années, malgré la présence de près de 70.000 soldats de deux forces internationales.

Les combattants islamistes ont prévenu la semaine dernière qu'ils multiplieraient les attaques visant le gouvernement du président Hamid Karzaï et ses représentants dans les provinces, à l'approche de l'élection présidentielle prévue le 20 août.

M. Karzaï, qui a déposé officiellement lundi sa candidature, est le favori du scrutin. Il avait été désigné président en décembre 2001 par la coalition internationale, avant d'être finalement été élu chef de l'Etat fin 2004, lors du premier scrutin présidentiel au suffrage universel de l'histoire de ce pays ravagé par 30 années de guerres.

 

Première publication : 04/05/2009

COMMENTAIRE(S)