Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • Société Générale : Jérôme Kerviel bénéficiera d’un aménagement de peine

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

EUROPE

Après Rome, Lieberman poursuit à Paris sa tournée européenne

Vidéo par Cyril VANIER

Dernière modification : 05/05/2009

La France a insisité sur l'"urgence" de faire progresser le processus de paix au Proche-Orient, lors de la première visite à Paris du nouveau ministre israélien des Affaires étrangères, l'ultra-nationaliste Avigdor Lieberman.

AFP - Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a été reçu mardi par le secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant, a constaté sur place une journaliste de l'AFP.

Au cours de cet entretien qui a duré près d'une heure, le chef de la diplomatie israélienne et le bras droit du président Nicolas Sarkozy ont "échangé leurs points de vue sur la façon dont on envisage les problèmes au Proche Orient", notamment "les relations avec les Palestiniens", a indiqué M. Guéant.

"J'ai indiqué les positions de la France, M. Lieberman les siennes", a-t-il ajouté, sans donner d'autres précisions sur la teneur de l'entretien.

Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères, a appelé mardi M. Lieberman, qu'il avait reçu juste avant son entretien à l'Elysée, à reprendre d'"urgence" le processus de paix avec les Palestiniens.

La France plaide pour "la création avant la fin 2009 d’un Etat palestinien viable coexistant dans la paix et la sécurité avec Israël".

Avigdor Lieberman estime qu'Israël n'est pas lié par le processus lancé à Annapolis (Etats-Unis) qui a relancé fin 2007 les négociations de paix avec les Palestiniens, avec l'objectif de parvenir à un accord sur un Etat palestinien.

Il défend pour sa part une reprise des négociations avec les Palestiniens dans le cadre de la "Feuille de route", un plan international de paix prévoyant la création d'un Etat palestinien au terme de plusieurs étapes, notamment la fin des violences et le gel de la colonisation israélienne.

"M. Lieberman a exposé son point de vue sur le défi iranien et salué la position de la France à cet égard", a indiqué une source diplomatique israélienne à l'AFP.

Concernant les Palestiniens, il a également expliqué à M. Guéant, et avant lui à M. Kouchner, que "des décennies d'efforts en vue de la paix ont échoué" et qu'"à son sens, cela justifie une réflexion sur un changement de méthode pour parvenir à la paix avec les Palestiniens", selon la même source.

Selon lui, "il faut aider les Palestiniens à exercer un véritable contrôle de leur vie et à se doter des outils d'un Etat - forces de sécurité, économie viable - pour assurer un avenir stable".

"C'est un processus qui pourrait durer cinq à sept ans", a dit M. Lieberman à ses interlocuteurs, selon la source diplomatique israélienne.

"C'est pour lui la méthode la plus cohérente" et il estime que "les tentatives de conclure un traité de paix avant d'assurer la stabilité économique et les moyens de fonctionner sont vouées à l'échec", a-t-on ajouté de même source.

Le chef de la diplomatie israélienne, qui s'est "félicité de la relation d'Israël avec la France", a également affirmé à MM. Kouchner et Guéant que "la communauté internationale (avait) les moyens d'aider les Palestiniens à atteindre ces objectifs".

Avigdor Lieberman effectue une tournée en Europe qui l'a déjà conduit, lundi, à Rome. Il doit ensuite se rendre à Prague puis Berlin.

Première publication : 05/05/2009

COMMENTAIRE(S)