Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

  • L’UE adopte une nouvelle salve de sanctions contre la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

Economie

Dans l'espoir d'acquérir Opel, Fiat donne des garanties

Dernière modification : 05/05/2009

Le constructeur automobile italien Fiat, intéressé par le rachat d'Opel, promet de ne pas fermer les quatre sites de la marque en Allemagne en cas de reprise de la société. L'entreprise entend toutefois procéder à des licenciements.

Reuters - Fiat prévoit de conserver toutes les usines Opel en Allemagne en cas de reprise de la filiale européenne de General Motors, mais il supprimerait malgré tout des emplois, déclare le patron du constructeur automobile italien dans une interview à la presse.

"Nous ne voulons fermer aucune des quatre usines Opel en Allemagne. J'aurai besoin de ces usines à l'avenir pour construire suffisamment de voitures", explique Sergio Marchionne au quotidien Bild.

"Mais naturellement, le niveau des effectifs devra baisser. Personne n'y pourra rien. Il faut que les usines deviennent plus efficaces", ajoute l'administrateur délégué de Fiat.

Il précise ne pouvoir estimer à ce stade combien d'emplois devront être supprimés.

Opel emploie 25.000 personnes en Allemagne.

Lundi, le ministre allemand de l'Economie avait indiqué après un entretien avec Sergio Marchionne que l'usine de moteurs d'Opel à Kaiserslautern pourrait ne pas survivre à une reprise par Fiat.

Le projet de Fiat est concurrencé par celui de l'équipementier automobile canadien Magna.

"Magna veut arriver chez Opel avec l'aide des Russes. Cela me surprendrait si le gouvernement allemand considérait cela comme une bonne solution", a déclaré Marchionne.

Première publication : 05/05/2009

COMMENTAIRE(S)