Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Afrique

L'ex-président libérien Charles Taylor reste en prison

©

Dernière modification : 05/05/2009

La requête en acquittement formulée devant le Tribunal pénal international pour la Sierra Leone par Charles Taylor, notamment accusé de meurtres, viols et enrôlement d'enfants soldats dans le pays entre 1996 et 2002, a été rejetée.

Reuters - Les trois juges du tribunal pénal international de la Haye jugeant Charles Taylor pour les atrocités commises en Sierra Leone lors du conflit civil de 1996-2002 ont écarté lundi la requête de la défense de l'ancien président libérien en faveur de son acquittement immédiat.

Taylor plaide non coupable de 11 chefs d'accusation dont meurtres, viols, enrôlement d'enfants soldats et esclavagisme sexuel, dans ce pays d'Afrique de l'Ouest voisin du Liberia où plus de 250.000 personnes ont été tuées et de nombreuses autres amputées delibérément par des enfants soldats drogués.

Un avocat de Charles Taylor, Me Morris Anyah, avait argué il y a un mois devant les juges qu'aucune preuve solide n'indiquait qu'il ait pu planifié ou inspiré ces actes, où y avoir participé, sans nier pour autant leur réalité, dont une centaine de personnes sont venues témoigner à la barre.

"L'accusation a produit des preuves susceptibles d'étayer la culpabilité de l'accusé (...) fondées sur sa participation à une entreprise criminelle concertée", a déclaré le président du tribunal, en soulignant que cette constatation ne préjugeait pas de la décision finale des juges sur sa culpabilité.

Après avoir rejeté sa requête en acquittement, courante à ce stade de la procédure devant des tribunaux internationaux, les trois magistrats qui jugent Taylor doivent maintenant fixer la date de l'audience destinée à entendre les arguments de la défense. Selon un de ses avocats, Me Courtenay Griffiths, Charles Taylor lui-même sera son premier témoin à décharge.

Première publication : 05/05/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)