Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

LES OBSERVATEURS S'ENGAGENT : METTRE EN AVANT LES ACTIONS POSITIVES

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Quelles conséquences à la dégradation de la note britannique ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

LafargeHolcim va enquêter sur son usine en Syrie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Royaume désuni"

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : à quand la suite ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : à quand la suite ? (Partie 1)

En savoir plus

Sports

Manchester United bat Arsenal et se qualifie pour la finale

Dernière modification : 05/05/2009

Manchester United s'est hissé en finale de la Ligue des champions grâce à sa victoire 3-1 sur le terrain d'Arsenal. Les Red Devils défendront leur titre européen face à Chelsea ou le FC Barcelone le 27 mai à Rome.

REUTERS - Grâce à deux buts en tout début de partie, Manchester United a décroché son billet pour la finale de la Ligue des champions avec une éclatante victoire 3-1 sur la pelouse d'Arsenal.

Le tenant du titre, vainqueur 1-0 à l'aller, a cueilli le club londonien à froid pour s'offrir avec la manière un duel à Rome contre le FC Barcelone ou Chelsea, sa victime en finale l'année dernière. Le milieu de terrain Darren Fletcher, exclu pour une faute en position de dernier défenseur à un quart d'heure de la fin du match, manquera le rendez-vous du 27 mai.

Incapables de se donner plus d'air la semaine dernière à Old Trafford malgré une écrasante domination, les hommes d'Alex Ferguson ont tué le suspense dans l'oeuf à l'Emirates Stadium.

Arsène Wenger avait promis une réception musclée à United. Ses protégés ont tenu parole cinq minutes.

Mais une glissade dans la surface de Kieran Gibbs, 19 ans, a donné à Park Ji-sung une occasion rêvée d'ouvrir la marque, saisie sans trembler par le Sud-Coréen dès la huitième minute.

Une semaine après avoir fait des miracles sur sa ligne, Manuel Almunia s'inclinait sur un coup franc direct de 38 mètres de Cristiano Ronaldo à la 11e minute.

Incapables de réagir, les Gunners ne parvenaient pas à inquiéter Edwin van der Sar.

Côté gauche, Patrice Evra, impeccable d'engagement et de concentration, ne laissait aucune chance au fantomatique Theo Walcott.

Après un début de seconde période tout feu, tout flamme, Arsenal se laissait encore surprendre. A la conclusion d'un contre ultra rapide, bien servi par Wayne Rooney, Ronaldo triplait la mise peu après l'heure de jeu.

L'arbitre, Roberto Rosetti, avait pitié de Samir Nasri et donnait au Français une petite tape amicale derrière la nuque.

Alex Ferguson, soucieux de ne pas perdre de joueurs pour la finale, sortait Rooney et Evra, qui auraient été privés du voyage à Rome en cas d'avertissement.

Fletcher, lui, ne jouera pas la finale.

L'Ecossais écopait d'un carton rouge direct pour une faute en position de dernier défenseur sur Cesc Fabregas à la 75e.

Robin van Persie transformait le penalty accordé par l'arbitre mais le leader de la Premier League gardait son calme jusqu'au coup de sifflet final.
 

Première publication : 05/05/2009

COMMENTAIRE(S)