Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Partenariat transatlantique : "Nous ne baisserons pas les standards européens"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Merci la Grèce ?"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"On ne revient jamais d'Auschwitz, on vit toute sa vie avec un camp dans la tête"

En savoir plus

MODE

Mode : à Paris, les libertés d'expression triomphent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération des humanitaires à Bangui : le chef anti-balaka Andilo ne sera pas relâché

En savoir plus

SUR LE NET

Facebook part en guerre contre les fausses informations

En savoir plus

SUR LE NET

Venezuela : le président Maduro critiqué en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je suis Syriza ?"

En savoir plus

#ActuElles

Sport : à quand la parité ?

En savoir plus

Moyen-Orient

La journaliste Roxana Saberi arrête sa grève de la faim

Dernière modification : 06/05/2009

Roxana Saberi, la journaliste irano-américaine en grève de la faim depuis le 21 avril pour protester contre sa condamnation à huit ans de prison pour espionnage à Téhéran, a mis un terme à son geste.

AFP - La journaliste irano-américaine Roxana Saberi, condamnée à huit ans de prison en Iran pour espionnage, a arrêté sa grève de la faim, a dit mercredi à l'AFP son père Reza Saberi.

"Elle nous a appelé au téléphone la nuit dernière (mardi soir) et nous a dit que maintenant elle s'alimentait, et je crois qu'elle va bien", a dit M. Saberi, joint par téléphone, sans préciser quand exactement sa fille avait cessé sa grève.

La journaliste, âgée de 32 ans et arrêtée fin janvier à Téhéran où elle résidait depuis 2003, a été condamnée début avril à huit ans de prison pour espionnage au profit des Etats-Unis.

Détenue dans la prison d'Evine, dans le nord de la capitale iranienne, elle avait entamé une grève de la faim le 21 avril, ne s'alimentant plus qu'avec de l'eau sucrée.

Son procès en appel doit se tenir dans le courant de la prochaine semaine iranienne commençant samedi.
 

Première publication : 06/05/2009

COMMENTAIRE(S)