Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

Moyen-Orient

La journaliste Roxana Saberi arrête sa grève de la faim

Dernière modification : 06/05/2009

Roxana Saberi, la journaliste irano-américaine en grève de la faim depuis le 21 avril pour protester contre sa condamnation à huit ans de prison pour espionnage à Téhéran, a mis un terme à son geste.

AFP - La journaliste irano-américaine Roxana Saberi, condamnée à huit ans de prison en Iran pour espionnage, a arrêté sa grève de la faim, a dit mercredi à l'AFP son père Reza Saberi.

"Elle nous a appelé au téléphone la nuit dernière (mardi soir) et nous a dit que maintenant elle s'alimentait, et je crois qu'elle va bien", a dit M. Saberi, joint par téléphone, sans préciser quand exactement sa fille avait cessé sa grève.

La journaliste, âgée de 32 ans et arrêtée fin janvier à Téhéran où elle résidait depuis 2003, a été condamnée début avril à huit ans de prison pour espionnage au profit des Etats-Unis.

Détenue dans la prison d'Evine, dans le nord de la capitale iranienne, elle avait entamé une grève de la faim le 21 avril, ne s'alimentant plus qu'avec de l'eau sucrée.

Son procès en appel doit se tenir dans le courant de la prochaine semaine iranienne commençant samedi.
 

Première publication : 06/05/2009

COMMENTAIRE(S)