Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

Asie - pacifique

La crise politique au Népal inquiète la Toile

Dernière modification : 06/05/2009

Dans cette édition : la Toile réagit à la crise politique au Népal provoquée par la démission du Premier ministre et la décision de l’Égypte d’abattre tous ses porcs pour se prémunir de la grippe A (H1N1) partage les internautes.

NÉPAL : LA PAIX MENACÉE

 

La Toile exprime son inquiétude alors que le Népal est de nouveau plongé dans une crise politique. En effet, le Premier ministre maoïste, Prachanda, a démissionné après que le Président Yadav a annulé sa décision de limoger le chef des armées.

 
 

Cet internaute népalais accuse l’armée d’avoir saboté le processus de paix en refusant d’intégrer les anciens guérilléros communistes. Et il se désole de voir que les efforts effectués pour instaurer une démocratie dans le pays ont été réduits à néant.

 

http://blog.com.np/united-we-blog/2009/05/04/prime-minister-prachanda-resigns/

 
 

Ce blogueur inquiet affirme, lui, que la situation risque de s’envenimer rapidement. La formation d’une nouvelle coalition lui paraît improbable et il craint que le pays ne sombre de nouveau dans la violence.

 

http://neilsnepal.wordpress.com/2009/05/03/the-showdown-begins/#more-321

 

En effet, comme le montre ces vidéos diffusées en ligne, leurs partisans s’étaient largement mobilisés ces derniers jours pour protester contre le Président, donnant lieu à quelques débordements.

 

http://www.youtube.com/watch?v=CgJloeZoKck

http://www.youtube.com/watch?v=662W4isgqi0

 

ABATTAGE DE PORCS EN ÉGYPTE

 

En Egypte, la décision des autorités d’abattre tous les porcs du pays pour prévenir une pandémie de grippe A suscite une vive polémique dans la blogosphère locale.

 
 
 

Comme le montre ces photos publiées par un internaute, cette campagne d’éradication des porcs a provoqué la colère des éleveurs. Issus de la minorité chrétienne copte, ils se disent victimes d’une mesure de discrimination.

 

http://www.flickr.com/photos/perbjorklund/sets/72157617481538628/

 

Et sachant que le virus H1N1 n’est pas transmis par les porcs, ce médecin exprime sa consternation. Il craint par ailleurs qu’une mauvaise gestion des cadavres ne facilite la propagation d’autres maladies.

 

http://moftasa.net/swine_flu

 

Mais comme le montrent ces groupes Facebook créés pour soutenir une Egypte sans cochons, de nombreux internautes se félicitent de cet abattage massif.

 

http://www.facebook.com/group.php?gid=93600510126

http://www.facebook.com/group.php?gid=72278050687

 

En effet, le porc est considéré comme un animal impur par la majorité musulmane du pays. Cette blogueuse, par exemple, dénonce les conditions sanitaires désastreuses des élevages tenus par des trieurs d’ordures.

 

http://egyptianchronicles.blogspot.com/2009/04/kill-them-all.html

 

PROPAGER LA GRIPPE A

 

Au moment où le monde entier est en état d’alerte en raison de l’épidémie de grippe A, le risque de pandémie inspire les internautes. Plusieurs jeux en ligne ont ainsi été créé ces derniers jours et si le but y est souvent d’éradiquer le virus, l’objectif dans celui-ci est de le transmettre. Le joueur y incarne donc un homme infecté qui, en éternuant, doit contaminer autant de personnes que possible.

 
 

CASTES JAPONAISES SUR GOOGLE EARTH

 

La diffusion, sur Google Earth, de cartes datant du Japon féodal suscite la polémique en ligne. À l’époque, la société était régie par un système de castes, les membres des plus défavorisées d’entre elles habitant dans des quartiers définis. Et leurs descendants font, aujourd’hui encore, l’objet de discriminations selon leur lieu de résidence. La possibilité de localiser ces enclaves a donc été mal accueilli par ces descendants.

 

http://www.japanprobe.com/?p=10125

 

Première publication : 06/05/2009

COMMENTAIRE(S)