Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Moyen-Orient

Benoît XVI exprime son "profond respect" pour les musulmans

Vidéo par Jonathan WALSH

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 13/05/2009

À son arrivée à Amman, première étape de son voyage en Terre sainte, le pape Benoît XVI a exprimé son "profond respect pour la communauté musulmane". Et souligné que la liberté religieuse était "un droit humain fondamental".

Pour sa première visite dans un pays arabe, le pape Benoît XVI a pris soin de peser ses mots lors de son arrivée, vendredi, en Jordanie. "Ma visite en Jordanie me donne l'heureuse occasion de dire mon profond respect pour la communauté musulmane", a déclaré le souverain pontife au début de sa première tournée en Terre sainte.

 
La "liberté religieuse est naturellement un droit humain fondamental et mon espérance fervente et ma prière sont que le respect des droits inaliénables et de la dignité [...] soient toujours plus affirmés et défendus, non seulement au Moyen-Orient mais partout dans le monde", a-t-il ajouté.
 
La page de Ratisbonne loin d’être tournée
 

Accueilli par les membres de la famille royale et des dignitaires religieux chrétiens et musulmans à sa descente d’avion, Benoît XVI en a profité pour remercier ses hôtes, relevant que la Jordanie avait "été depuis longtemps à l'avant-garde d'initiatives en faveur de la paix au Moyen-Orient et à travers le monde, en encourageant le dialogue interreligieux".

 
A l'opposé, la puissante confrérie des Frères musulmans et sa branche politique ont estimé que le pape n'était "pas le bienvenu" s'il ne s'excusait pas pour ses "propos contre l'islam".  Le mouvement fait ainsi référence à la polémique qui a suivi le discours du pape le 12 septembre 2006 à Ratisbonne, où certains avaient reproché à Benoît XVI d’avoir fait l’amalgame entre islam et violence. Benoît XVI avait ensuite exprimé des regrets pour les réactions suscitées par ses propos.
 
Faire progresser le processus de paix
 
Benoît XVI est attendu dès samedi à la mosquée Al-Hussein, la plus grande de Jordanie, où il rencontrera des religieux et penseurs musulmans, avant de célébrer dimanche une grande messe publique au stade d'Amman.
 
Après la Jordanie, le souverain pontife se rendra dès lundi en Israël avant de rejoindre la Cisjordanie d’où il repartira le15 mai. Une semaine durant laquelle il devra habilement renforcer les relations de l’Eglise avec l’État hébreu, tout en apportant son soutien aux Palestiniens.
 
"Nous ne sommes pas un pouvoir politique mais une force spirituelle, et cette force spirituelle est une réalité qui peut contribuer au progrès du processus de paix", a-t-il pris soin de préciser aux journalistes présents à bord de son avion.
 
Il a dit se rendre au Proche-Orient en "pèlerin de paix" alors que les tensions dans la région sont plus fortes qu'en 2000, lors de la visite historique de son prédécesseur Jean-Paul II, notamment après l'offensive meurtrière d'Israël dans la bande de Gaza en décembre-janvier.
 

 

Première publication : 08/05/2009

COMMENTAIRE(S)