Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

10 ans de prison requis contre Simone Gbagbo en Côte d'Ivoire

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fessée: une tradition française?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président tchadien promet d'anéantir le chef de Boko Haram et savoir où il se trouve

En savoir plus

DÉBAT

Interdiction de la fessée ? La France se prend une claque par le conseil de l'Europe

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : accord en vue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"L'abri" : plongée dans un centre d'hébergement pour SDF

En savoir plus

FOCUS

À Toulon, la communauté musulmane tente de lutter contre "l'islamalgame"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : les enfants soldats de l'EI

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola : un an après le début de l'épidémie, quel bilan tirer ?

En savoir plus

Economie

L'armée s'empare d'installations pétrolières

Vidéo par Karina CHABOUR

Dernière modification : 08/05/2009

Quelques heures après que le Parlement vénézuelien a approuvé une loi autorisant la nationalisation d'un groupe d'entreprises du secteur pétrolier, l'armée a pris le contrôle de chantiers appartenant aux prestataires de services pétroliers.

Reuters - L'armée du Venezuela a pris le contrôle jeudi de plusieurs chantiers et autres biens appartenant aux prestataires de services pétroliers, dernière initiative du président Hugo Chavez pour maîtriser l'ensemble de cette industrie.

Le parlement vénézuélien avait auparavant approuvé une loi autorisant la nationalisation d'un groupe d'entreprises du secteur.

Hugo Chavez avait alors annoncé que les saisies débuteraient dès vendredi dans la région pétrolifère du lac Maracaibo, dans l'Etat occidental de Zulia.

"Demain, nous commencerons à récupérer les capitaux et les biens qui sont désormais les propriétés de l'Etat, ce qu'ils auraient toujours dû être", a dit le chef d'Etat socialiste, ajoutant que plusieurs milliers d'employés du secteur rejoindrait la compagnie publique PDVSA.

Mais des membres du groupement économique qui représente les compagnies pétrolières locales ont dit à Reuters que les soldats s'étaient emparés des installations d'une vingtaine d'entreprises dès jeudi soir sur la rive orientale du lac.

Chavez avait déjà nationalisé plusieurs projets pétroliers d'une valeur atteignant des milliards de dollars il y a deux ans et tente maintenant de s'attaquer aux compagnies plus modestes.

La loi adoptée jeudi facilite la saisie ultérieure d'actifs d'importants prestataires comme Halliburton et Schlumberger, alors que PDVSA accumule les dettes envers ces derniers en raison de la faiblesse des prix du pétrole.

Première publication : 08/05/2009

COMMENTAIRE(S)