Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Economie

Les créanciers ne contestent plus la restructuration de Chrysler

©

Dernière modification : 08/05/2009

Les créanciers qui avaient soumis un recours en justice contre le plan de restructuration de Chrysler soutenu par le gouvernement américain ont retiré leur action. Il s'agissait de l'une des dernières oppositions au rapprochement avec Fiat.

AFP - Les créanciers du constructeur automobile américain Chrysler ayant refusé le plan de restructuration mis au point par le gouvernement Obama ont annoncé vendredi qu'ils renonçaient à leur démarche en justice faute "de masse critique".
  
"Après beaucoup d'introspection et même de déchirements, les créanciers de Chrysler n'ayant pas reçu de fonds publics sont arrivés à la conclusion qu'ils n'avaient pas la masse critique pour résister à l'énorme pression et à l'appareil du gouvernement américain", a déclaré leur avocat Thomas Lauria, dans un communiqué transmis à l'AFP.
  
"En conséquence, ils ont collectivement retiré leur participation au processus judiciaire", a ajouté Me Lauria.
  
L'opposition de ces créanciers, qui mercredi n'étaient plus que cinq (gérant neuf fonds différents) et détenaient moins de 300 millions de dette, avait poussé au dépôt de bilan le constructeur automobile le 30 avril.
  
Le plan de restructuration auquel ils s'opposaient est désormais aux mains de la justice, qui doit se prononcer sur sa validité d'ici à la fin du mois.

Première publication : 08/05/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)