Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

Moyen-Orient

Washington renouvelle ses sanctions contre Damas

Dernière modification : 09/05/2009

Le président américain, Barack Obama, a réitéré ses sanctions, essentiellement économiques, contre le régime syrien de Bachar al-Assad (photo), que Washington suspecte de soutenir les mouvements extrémistes de la région.

AFP - Le président américain Barack Obama a renouvelé les sanctions contre la Syrie, soupçonnée de soutenir les mouvements extrémistes dans la région, a indiqué vendredi le porte-parole du département d'Etat Robert Wood.
   
"Le président (Barack Obama) a estimé qu'il était nécessaire de prendre ces mesures. Il ne s'agit pas de nouvelles sanctions", a déclaré le porte-parole, alors que Washington tente par ailleurs un rapprochement avec Damas.
   
"Je pense que cela montre que nous avons toujours de graves inquiétudes au sujet de l'attitude de la Syrie et de ses actes dans le monde", a-t-il ajouté.
   
"Nous avons déjà dit notre inquiétude concernant ce que fait la Syrie en Irak, son soutien aux groupes terroristes. Nous avons encouragé les Syriens à jouer un rôle positif au Moyen Orient", a dit M. Wood, ajoutant que les Etats-Unis sont "disposés à entamer un dialogue pour évoquer nos inquiétudes, mais aussi celles que (les Syriens) peuvent avoir".
   
"Mais ce n'est pas un mystère. Nous avons de graves problèmes avec le gouvernement syrien. Et nous espérons pouvoir résoudre ces divergences, mais la balle est principalement dans le camp syrien", a poursuivi le porte-parole.
   
Ce renouvellement des sanctions intervient alors que les Etats-Unis tentent d'améliorer leurs relations diplomatiques avec Damas. Le secrétaire d'Etat adjoint par intérim pour le Proche-Orient, Jeffrey Feltman, était à Damas jeudi, son deuxième déplacement en deux mois dans la capitale syrienne.
   
Il a qualifié de "constructif" son entretien avec le chef de la diplomatie syrienne, Walid Mouallem, malgré des "divergences sur des points importants".
   
Les relations entre Washington et Damas sont tendues depuis l'invasion américaine de l'Irak en 2003 et l'assassinat du dirigeant libanais Rafic Hariri en 2005, pour lequel le régime syrien a été pointé du doigt.
   
Washington avait rappelé son ambassadeur en février 2005 au lendemain de cet assassinat et les Etats-Unis n'ont toujours pas pris de décision concernant la nomination d'un nouvel ambassadeur à Damas.
 

Première publication : 08/05/2009

COMMENTAIRE(S)