Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"J'y pense et puis j'oublie "

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les nouveaux boat people"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Après Google, Gazprom dans le viseur de Bruxelles

En savoir plus

DÉBAT

Naufrages de migrants, l'Europe face à l'urgence (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Naufrages de migrants, l'Europe face à l'urgence (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Reprise des manifestations en Guinée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Méditérrannée : Deux fois plus de morts que pour le Titanic en un an

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Reconnaissance du génocide des Arméniens : quel rôle joue la France ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Centenaire du génocide des Arméniens entre commémoration et provocations turques

En savoir plus

Asie - pacifique

Inquiétudes sur l'état de santé de l'opposante Aung San Suu Kyi

Vidéo par Lise BARCELLINI

Dernière modification : 09/05/2009

L'état de santé d'Aung San Suu Kyi ne cesse de se dégrader, selon le porte-parole de son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND). Une situation d'autant plus préoccupante que son médecin est, lui aussi, détenu par les autorités.

AFP - L'opposante birmane Aung San Suu Kyi n'est "pas en bonne santé", elle ne peut manger, sa tension est faible et elle est déshydratée, a affirmé samedi le porte-parole de son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND), à l'AFP.
  
Nyan Win a indiqué que l'assistante du médecin d'Aung San Suu Kyi lui avait rendu visite vendredi et avait placé la Prix Nobel de la Paix sous perfusion, mais que le médecin lui-même était détenu par les autorités pour une raison inconnue.
  
Elle "n'est pas en bonne santé. Elle ne peut manger, sa tension est faible, et elle (l'assistante) a diagnostiqué une déshydratation", a précisé Nyan Win, en parlant de la dirigeante du parti.
  
"Nous sommes très inquiets pour sa santé", a-t-il ajouté.

Première publication : 09/05/2009

COMMENTAIRE(S)