Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Croisière : embarquement immédiat pour les collections Dior et Chanel

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Theresa, pas besoin de partir!"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Industrie pharmaceutique : Trump pourrait se montrer plus généreux que prévu

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et si le Royaume-Uni restait..."

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Thuram : "Il faut comprendre le mécanisme du racisme pour pouvoir le dépasser"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Projet de loi antiterroriste : vers un "état d'urgence light" ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Projet de loi antiterroriste : quel équilibre entre sécurité et libertés individuelles ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Projet de loi antiterroriste : quel équilibre entre sécurité et libertés individuelles ? (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Gouvernement Philippe II : derrière la technique, la politique

En savoir plus

Afrique

Le photo-reporter Jean-Paul Ney de retour en France

Dernière modification : 09/05/2009

Le photographe de presse français Jean-Paul Ney, inculpé et écroué depuis la mi-janvier 2008 à Abidjan pour "attentat" et "complot contre l'autorité de l'État", est arrivé en France. Le reporter était sorti de prison mercredi.

AFP - Le photographe de presse français Jean-Paul Ney, sorti de prison mercredi à Abidjan après seize mois de détention pour "attentat" et "complot contre l'autorité de l'Etat", est arrivé samedi matin à Paris, a constaté une journaliste de l'AFP.

Accueilli par sa famille et ses amis, Jean-Paul Ney a serré dans ses bras ses parents, venus de Bourg-Madame (Pyrénées-Orientales), avant de se déclarer "très soulagé" d'être rentré en France.

"Je suis fatigué mais ça va, je suis content d'être rentré", a indiqué le journaliste qui, après avoir atterri à 05H45, est resté deux heures avec les services de police.

Jean-Paul Ney avait quitté mercredi soir la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca), où il était incarcéré depuis janvier 2008. La justice ivoirienne avait prononcé sa "mise en liberté provisoire", ainsi que celle de six autres personnes -des Ouest-Africains et des Ivoiriens- également détenues dans cette affaire.

Ce photo-reporter indépendant, âgé de 33 ans, avait été interpellé le 27 décembre 2007 puis inculpé et écroué mi-janvier 2008 à Abidjan pour "attentat" et "complot contre l'autorité de l'Etat". Il avait réfuté ces accusations, assurant avoir fait son travail de journaliste.

Le contre-espionnage ivoirien avait annoncé avoir saisi des "éléments vidéo servant de pièces à conviction" d'un "complot" alors en préparation.

Des extraits de ces vidéos filmées par M. Ney, à l'époque mis en ligne sur internet, montrent l'ex-chef rebelle ivoirien Ibrahim Coulibaly, actuellement en exil, tenant des propos ambigus pouvant laisser penser qu'un coup d'Etat se préparait.

Première publication : 09/05/2009

COMMENTAIRE(S)