Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Contrats de travail : vers plus de flexibilité ?

En savoir plus

Sports

Chelsea démolit Arsenal, Manchester United se rapproche du titre

Dernière modification : 11/05/2009

Alors que Manchester United se rapproche de son troisième titre consécutif après une victoire sur Manchester City (2-0), Chelsea a mis un terme douloureux (4-1) à la série de 20 matchs de championnat sans défaite d'Arsenal.

AFP - Manchester United est sur le point de remporter son troisième titre consécutif de champion d'Angleterre, le 18e, après son tranquille succès dimanche sur son grand rival de City (2-0), lors de la 36e journée.
  
Il ne manque que quatre point aux Red Devils pour être mathématiquement assurés de conserver leur bien. Ils pourraient les avoir dans une semaine, après leur déplacement à Wigan mercredi et la réception samedi d'Arsenal, qui n'en finit plus de sombrer, étrillé à domicile par Chelsea (1-4) cinq jours après la leçon administrée par Manchester en Ligue des Champions (1-3).
  
La facile victoire de Liverpool à West Ham samedi (0-3), n'a sans doute fait que repousser l'échéance. Il faudrait un cataclysme pour que Manchester ne rejoigne pas son grand rival comme club le plus sacré d'Angleterre en championnat.
  
Les déclarations de l'entraîneur des Reds Rafael Benitez, qui assure croire encore au faux-pas de son adversaire, relèvent de la méthode Coué.
  
Face à un obstacle annoncé important, United n'a jamais été en danger, scellant sa victoire dès la première période grâce à un coup franc de l'inévitable Cristiano Ronaldo (18) et un tir du droit à l'entrée de la surface de Carlos Tevez (45) qui a également trouvé la barre (31) et le poteau (90).
  

Wenger critiqué
  
Le tout en laissant au repos le défenseur central Rio Ferdinand et en ne livrant pas un grand match. "Je pense que nous avons fait un match horrible mais une victoire est une victoire, surtout à ce moment de la saison", a commenté Alex Ferguson.
  
L'entraîneur a dédramatisé le fort mouvement d'humeur, quand il l'a remplacé, de Ronaldo, qui connaît un net regain de forme. "Il voulait rester sur le terrain. C'est aussi simple que ça. Mais on veut le garder frais", a expliqué Ferguson dans un sourire.
  
Le titre pourrait être dans la poche dans une semaine. D'autant qu'Arsenal n'a plus rien d'un foudre de guerre. Les "Gunners" ont été "atomisés" (1-4) à domicile dans le derby londonien face à une équipe de Chelsea, remise de sa cruelle sortie de la Ligue des Champions face à Barcelone.
  
Ce résultat condamne Arsenal à renoncer à la 3e place (directement qualificative pour la Ligue des Champions), mais surtout elle confirme le malaise qui entoure une équipe dont l'entraîneur Arsène Wenger est désormais ouvertement critiqué.
  
Pour la quatrième saison consécutive, les Gunners finiront sans titre, ce qui n'est jamais arrivé sous le "règne" du Français. Chelsea peut en revanche remporter la Coupe d'Angleterre dont il disputera la finale contre Everton le 30 mai.
  
En battant Aston Villa (3-1), la surprenante équipe de Fulham est plus que jamais en lice pour une qualification en Europa League.
  
La lanterne rouge West Bromwich s'est offert une lueur d'espoir dans sa quête de maintien, après un succès convaincant sur Wigan (3-1).

Première publication : 10/05/2009

COMMENTAIRE(S)