Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Contrats de travail : vers plus de flexibilité ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Violences gynécologiques, la lutte prend corps"

En savoir plus

Amériques

Le one-man show d'Obama au dîner des correspondants de presse

Vidéo par Nadia CHARBIT

Dernière modification : 10/05/2009

Le sens de l'humour de Barack Obama a fait mouche samedi lors du dîner annuel de l'Association des correspondants de la Maison Blanche, le président américain n'hésitant pas à se moquer de lui-même et de son cabinet.

AFP - Le président américain Barack Obama s'est moqué samedi de lui-même, de son cabinet et des journalistes qui le suivent, lors du dîner annuel de l'Association des correspondants de la Maison Blanche (WHCA), son premier en tant que président.

Le président Obama a plaisanté sur la bienveillance dont il est supposé bénéficier de la part des journalistes de Washington et de sa dépendance au prompteur lors de ses allocutions.

"La plupart de vous m'ont suivi (dans mes activités), la totalité d'entre vous a voté pour moi", a-t-il déclaré aux plus de 2.000 invités, réunis à l'hôtel Hilton de Washington.

"Au cours des 100 prochains jours, je vais apprendre à me passer du prompteur et (le vice-président) Joe Biden va apprendre à s'en servir", a poursuivi M. Obama.

Comme tous les ans, le dîner a permis au gratin de Washington de côtoyer des stars d'Hollywood - notamment les réalisateurs Steven Spielberg et George Lucas, les actrices Glenn Close et Demi Moore ou les acteurs Val Kilmer et Kevin Bacon - dont une bonne partie est proche du Parti démocratique et figure parmi ses généreux mécènes.

Etaient également présents Chesley "Sully" Sullenberger, le pilote qui a réussi à poser miraculeusement son avion en détresse sur l'Hudson River et a sauver ses passagers, et Richard Phillips, capitaine d'un cargo abordé par des pirates somaliens qui s'était livré comme otage pour que soient épargnés son navire et son équipage, avant d'être libéré par les forces spéciales.

 

Première publication : 10/05/2009

COMMENTAIRE(S)