Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Boko Haram tue plusieurs civils dans l'attaque d'un marché dans le Nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

Moyen-Orient

Benoît XVI dénonce le "visage répugnant" de l'antisémitisme

Vidéo par Marc DE CHALVRON

Texte par Julien PEYRON

Dernière modification : 13/05/2009

Le pape entame une visite de cinq jours en Israël et dans les Territoires palestiniens. Dès son arrivée, il a appelé à combattre l'antisémitisme, qui "continue de relever son visage répugnant dans plusieurs parties du monde".

Le pape entame ce lundi la partie la plus délicate et la plus attendue de son "pèlerinage en Terre sainte". Après trois jours en Jordanie, Benoît XVI effectue une visite de cinq jours en Israël et dans les Territoires palestiniens, un séjour au cours duquel il doit visiter les principaux sites de la chrétienté, du judaïsme et de l'islam et s’entretenir avec les dirigeants politiques israéliens et palestiniens.
 

Dès son arrivée sur le tarmac de l'aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv, Benoît XVI a tenu à lancer un appel à combattre l'antisémitisme, qui "continue de relever son visage répugnant dans plusieurs parties du monde". Une première délaration qui vise à rassurer les Israéliens, selon Marc de Chalvron, correspondant de FRANCE 24 à Jérusalem : "Il a commencé sa visite par une condamnation de l'antisémitisme, parce qu'il sait qu'en Israël on l'attend surtout sur ce terrain là."

Pour la première visite de son pontificat en Terre sainte, le pape a également plaidé en faveur d'une réconciliation entre Israéliens et Palestiniens, "afin que les deux peuples puissent vivre en paix dans leur pays respectif, dans des frontières sûres et reconnues internationalement".

 

 

Le chef de l’Église catholique doit se rendre ce lundi dans un lieu hautement symbolique de Jérusalem, le mémorial de la Shoah, Yad Vashem. Le souverain pontife espère ainsi apaiser les relations entre les communautés catholique et juive, qui se sont sensiblement détériorée ces derniers temps.

 

Malentendus avec la communauté juive

 

En janvier 2009, le souverain pontife avait provoqué la colère d’Israël en annonçant la levée de l’excommunication de l’évêque traditionnaliste britannique Richard Williamson, qui nie l'existence des chambres à gaz durant la Seconde guerre mondiale. La communauté juive lui reproche aussi le procès en béatification de Pie XII, pape pendant la Seconde guerre mondiale, dont le silence durant la Shoah est dénoncé par l’État hébreu. Le parcours du pape à l’intérieur de Yad Vashem ne passera d’ailleurs pas par la salle où il est fait référence aux agissements de son prédécesseur pendant la guerre.

 Autre malentendu à lever pour le souverain pontife, celui qui perdure avec certains représentants de la communauté musulmane, qui lui reprochent son discours de Ratisbonne en 2006, au cours duquel il avait assimilé islam et violence. Lors de sa visite en Jordanie, Benoît XVI a déjà plaidé pour une réconciliation avec les responsables musulmans, les appelant à promouvoir ensemble une "alliance des civilisations entre l’Occident et le monde musulman mettant en échec la prédication de ceux qui considèrent comme inévitables la violence et le conflit". 

Entre deux visites des lieux symboliques de l'Ancien et du Nouveau Testament, Benoît XVI doit également rencontrer des membres de la classe politique israélienne et palestinienne. Soucieux de jouer un rôle dans la résolution du conflit israélo-palestinien, le Vatican s’est prononcé pour une solution à deux États. Le pape va sans doute plaider en ce sens auprès du président palestinien Mahmoud Abbas, qu’il doit rencontrer à Bethléem, en Cisjordanie, après avoir visité un camp de réfugiés palestiniens.

Première publication : 11/05/2009

COMMENTAIRE(S)