Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusivité France 24 : Laurent Fabius s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipes

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

Moyen-Orient

Benoît XVI dénonce le "visage répugnant" de l'antisémitisme

Vidéo par Marc DE CHALVRON

Texte par Julien PEYRON

Dernière modification : 13/05/2009

Le pape entame une visite de cinq jours en Israël et dans les Territoires palestiniens. Dès son arrivée, il a appelé à combattre l'antisémitisme, qui "continue de relever son visage répugnant dans plusieurs parties du monde".

Le pape entame ce lundi la partie la plus délicate et la plus attendue de son "pèlerinage en Terre sainte". Après trois jours en Jordanie, Benoît XVI effectue une visite de cinq jours en Israël et dans les Territoires palestiniens, un séjour au cours duquel il doit visiter les principaux sites de la chrétienté, du judaïsme et de l'islam et s’entretenir avec les dirigeants politiques israéliens et palestiniens.
 

Dès son arrivée sur le tarmac de l'aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv, Benoît XVI a tenu à lancer un appel à combattre l'antisémitisme, qui "continue de relever son visage répugnant dans plusieurs parties du monde". Une première délaration qui vise à rassurer les Israéliens, selon Marc de Chalvron, correspondant de FRANCE 24 à Jérusalem : "Il a commencé sa visite par une condamnation de l'antisémitisme, parce qu'il sait qu'en Israël on l'attend surtout sur ce terrain là."

Pour la première visite de son pontificat en Terre sainte, le pape a également plaidé en faveur d'une réconciliation entre Israéliens et Palestiniens, "afin que les deux peuples puissent vivre en paix dans leur pays respectif, dans des frontières sûres et reconnues internationalement".

 

 

Le chef de l’Église catholique doit se rendre ce lundi dans un lieu hautement symbolique de Jérusalem, le mémorial de la Shoah, Yad Vashem. Le souverain pontife espère ainsi apaiser les relations entre les communautés catholique et juive, qui se sont sensiblement détériorée ces derniers temps.

 

Malentendus avec la communauté juive

 

En janvier 2009, le souverain pontife avait provoqué la colère d’Israël en annonçant la levée de l’excommunication de l’évêque traditionnaliste britannique Richard Williamson, qui nie l'existence des chambres à gaz durant la Seconde guerre mondiale. La communauté juive lui reproche aussi le procès en béatification de Pie XII, pape pendant la Seconde guerre mondiale, dont le silence durant la Shoah est dénoncé par l’État hébreu. Le parcours du pape à l’intérieur de Yad Vashem ne passera d’ailleurs pas par la salle où il est fait référence aux agissements de son prédécesseur pendant la guerre.

 Autre malentendu à lever pour le souverain pontife, celui qui perdure avec certains représentants de la communauté musulmane, qui lui reprochent son discours de Ratisbonne en 2006, au cours duquel il avait assimilé islam et violence. Lors de sa visite en Jordanie, Benoît XVI a déjà plaidé pour une réconciliation avec les responsables musulmans, les appelant à promouvoir ensemble une "alliance des civilisations entre l’Occident et le monde musulman mettant en échec la prédication de ceux qui considèrent comme inévitables la violence et le conflit". 

Entre deux visites des lieux symboliques de l'Ancien et du Nouveau Testament, Benoît XVI doit également rencontrer des membres de la classe politique israélienne et palestinienne. Soucieux de jouer un rôle dans la résolution du conflit israélo-palestinien, le Vatican s’est prononcé pour une solution à deux États. Le pape va sans doute plaider en ce sens auprès du président palestinien Mahmoud Abbas, qu’il doit rencontrer à Bethléem, en Cisjordanie, après avoir visité un camp de réfugiés palestiniens.

Première publication : 11/05/2009

COMMENTAIRE(S)