Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un Mozart social-libéral à Bercy"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si j'abandonne, tout s'effondre"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gouvernement Valls II : remaniement ou reniement ?

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Macron, l'anti-Montebourg à Bercy

En savoir plus

SUR LE NET

« L’Ice Bucket Challenge » détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Le convoi russe en Ukraine : pourquoi et pour qui ?

En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Emmanuel Macron, un ex-banquier touche-à-tout à Bercy

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Porto élimine Lille, reversé en Ligue Europa

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza après sept semaines de guerre entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Transferts : Samuel Eto’o signe à Everton

    En savoir plus

  • Rencontre Poutine - Porochenko : "Le sort du monde se joue à Minsk"

    En savoir plus

  • Pictet, une importante banque suisse, publie ses premiers résultats depuis 209 ans

    En savoir plus

  • Aaron Sofer, un étudiant juif américain, porté disparu en Israël

    En savoir plus

  • Liga : Munir El Haddadi, la nouvelle perle du Barça

    En savoir plus

  • Mineurs, lieux publics... l'OMS prend position contre la e-cigarette

    En savoir plus

Economie

Dassault annonce des mesures de chômage partiel en France

Dernière modification : 11/05/2009

Plombé par la crise, Dassault Aviation a annoncé, lundi, qu'il allait prendre des mesures de chômage partiel en France de fin septembre à fin décembre et que plusieurs centaines de licenciements auront lieu aux États-Unis.

AFP - Dassault Aviation va mettre en place du chômage partiel en France à partir de fin septembre jusqu'à fin décembre et va licencier quelque centaines de personnes aux USA, a indiqué lundi le patron de l'avionneur français, Charles Edelstenne.

Les mesures de chômage partiel, qui sont en cours de négociation, devraient être de trois jours et demi par mois et concernent le personnel de production, soit 2.000 personnes en France, a-t-il précisé en marge du Salon de l'aviation d'affaires à Genève Ebace.

Aux USA, l'avionneur va licencier quelque centaines de personnes sur 2.500 à 3.000 salariés. "Ce sera progressif", a dit M. Edelstenne sans donner de calendrier.

Le 8 avril dernier, l'avionneur avait informé en comité central d'entreprise ses salariés de la possibilité de chômage partiel en France, "selon les besoins et les établissements".

C'est la première fois depuis la dernière grande crise du secteur fin 1990-début 1991 que Dassault Aviation procède à de telles mesures. A l'époque, l'entreprise avait réduit ses effectifs et fermé des usines, sans toutefois procéder à des licenciements secs.

Dassault Aviation, constructeur des jets d'affaires Falcon, est plombé par la crise qui oblige les entreprises à serrer leur budget.

Première publication : 11/05/2009

COMMENTAIRE(S)