Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

8ème Jeux de la Francophonie: quelque 4000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claude Rich, un comédien unique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

50 Cent, rencontre avec un rappeur hors norme

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le bistrot, une tradition française qui se perd

En savoir plus

FOCUS

Irak : à Mossoul, le long chemin de la reconstruction

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mépris de Donald Trump envers l'État de droit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE poursuit sa politique monétaire accommodante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron : la fin de l'état de grâce ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Football : la Coupe d'Afrique des nations fait sa révolution

En savoir plus

Amériques

L'ex-nazi John Demjanjuk pourrait être expulsé dans la nuit

Dernière modification : 12/05/2009

Une ambulance est venue chercher John Demjanjuk, un ex-garde de camp nazi réfugié aux États-Unis, afin de l'emmener à l'aéroport en vue de son expulsion vers l'Allemagne où il doit être jugé pour le meurtre de milliers de juifs.

AFP - L'ancien garde de camp nazi, John Demjanjuk, a été emmené lundi en ambulance privée de son domicile aux Etats-Unis pour être expulsé vers l'Allemagne où il est poursuivi pour son rôle présumé dans le meurtre de milliers de Juifs.
  
Une ambulance privée est arrivée à son domicile de Seven Hills dans l'Ohio (nord) un peu avant 15H00. Alors que de nombreux journalistes et caméras de télévision attendaient, le personnel médical a sorti un brancard et s'est enfermé dans le garage.
  
Les télévisions ont ensuite montré John Demjanjuk, 89 ans, allongé sur le brancard et transporté du garage vers l'ambulance.
  
Selon une télévision locale, il devait se rendre dans un bâtiment gouvernemental pour se soumettre aux formalités d'expulsion.
  
L'avion médicalisé qui doit le conduire à Munich doit décoller en début de soirée de Cleveland (Ohio).

Première publication : 11/05/2009

COMMENTAIRE(S)