Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des opérateurs indépendants au secours des campagnes

En savoir plus

SUR LE NET

L'ONU dresse l'inventaire des sites détruits en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

MODE

La mode 2014 marquée par une prise de conscience des créateurs

En savoir plus

SUR LE NET

Les campagnes virales des marques pour Noël

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

Amériques

L'ex-nazi John Demjanjuk pourrait être expulsé dans la nuit

Dernière modification : 12/05/2009

Une ambulance est venue chercher John Demjanjuk, un ex-garde de camp nazi réfugié aux États-Unis, afin de l'emmener à l'aéroport en vue de son expulsion vers l'Allemagne où il doit être jugé pour le meurtre de milliers de juifs.

AFP - L'ancien garde de camp nazi, John Demjanjuk, a été emmené lundi en ambulance privée de son domicile aux Etats-Unis pour être expulsé vers l'Allemagne où il est poursuivi pour son rôle présumé dans le meurtre de milliers de Juifs.
  
Une ambulance privée est arrivée à son domicile de Seven Hills dans l'Ohio (nord) un peu avant 15H00. Alors que de nombreux journalistes et caméras de télévision attendaient, le personnel médical a sorti un brancard et s'est enfermé dans le garage.
  
Les télévisions ont ensuite montré John Demjanjuk, 89 ans, allongé sur le brancard et transporté du garage vers l'ambulance.
  
Selon une télévision locale, il devait se rendre dans un bâtiment gouvernemental pour se soumettre aux formalités d'expulsion.
  
L'avion médicalisé qui doit le conduire à Munich doit décoller en début de soirée de Cleveland (Ohio).

Première publication : 11/05/2009

COMMENTAIRE(S)