Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

Amériques

L'ex-nazi John Demjanjuk pourrait être expulsé dans la nuit

Dernière modification : 12/05/2009

Une ambulance est venue chercher John Demjanjuk, un ex-garde de camp nazi réfugié aux États-Unis, afin de l'emmener à l'aéroport en vue de son expulsion vers l'Allemagne où il doit être jugé pour le meurtre de milliers de juifs.

AFP - L'ancien garde de camp nazi, John Demjanjuk, a été emmené lundi en ambulance privée de son domicile aux Etats-Unis pour être expulsé vers l'Allemagne où il est poursuivi pour son rôle présumé dans le meurtre de milliers de Juifs.
  
Une ambulance privée est arrivée à son domicile de Seven Hills dans l'Ohio (nord) un peu avant 15H00. Alors que de nombreux journalistes et caméras de télévision attendaient, le personnel médical a sorti un brancard et s'est enfermé dans le garage.
  
Les télévisions ont ensuite montré John Demjanjuk, 89 ans, allongé sur le brancard et transporté du garage vers l'ambulance.
  
Selon une télévision locale, il devait se rendre dans un bâtiment gouvernemental pour se soumettre aux formalités d'expulsion.
  
L'avion médicalisé qui doit le conduire à Munich doit décoller en début de soirée de Cleveland (Ohio).

Première publication : 11/05/2009

COMMENTAIRE(S)