Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

Amériques

Premiers cas confirmés en Thaïlande, en Finlande et à Cuba

Dernière modification : 12/05/2009

De nouveaux cas de grippe A (H1N1) ont été confirmés en Thaïlande, en Finlande, en Chine continentale, ainsi qu'à Cuba. L'épidémie serait responsable de 64 morts dans le monde. Au Mexique, le bilan est passé de 48 à 56 décès.

AFP - Un premier cas de grippe porcine a été enregistré lundi en Chine continentale, où des dizaines de personnes ont été placées en quarantaine, et un autre à Cuba chez un étudiant mexicain de retour de vacances dans son pays, alors que le bilan global de l'épidémie a atteint 61 morts.

Au Mexique, le bilan est passé de 48 à 56 morts, et l'alerte à la grippe porcine s'étend maintenant à l'ensemble du pays.

"Quatorze étudiants mexicains" d'une faculté de médecine de la province de Matanzas (ouest) "ont été détectés avec des symptômes grippaux légers" à leur retour de vacances du Mexique à partir du 25 avril, a indiqué le ministère de la Santé cubain, précisant qu'un cas de virus A(H1N1) avait été diagnostiqué par l'Institut de Médecine tropicale.

Le ministère chinois de la Santé a confirmé pour sa part qu'un homme âgé de 30 ans, Bao, rentré des Etats-Unis, à Chengdu, dans le Sichuan (sud-ouest), via Tokyo puis Pékin, était atteint du virus.

Les autorités avaient annoncé dimanche que le jeune homme, pris de fièvre dans l'avion qui le transportait de Pékin à Chengdu, était très probablement contaminé.

Lundi elles se sont lancées à la recherche de tous ceux qui pourraient avoir été en contact avec lui.

Selon la télévision, 84 des 150 passagers - tous chinois - du vol Pékin-Chengdu de Sichuan Airlines ont été localisés et mis en quarantaine malgré l'absence de symptômes.

Les autorités ont également retrouvé 120 passagers du vol Northwest Airlines Tokyo-Pékin à bord duquel Bao avait voyagé, sur un total de 233.

Des responsables sanitaires ont contacté nombre de ces passagers pour "les convaincre de prendre des mesures de quarantaine", a annoncé l'agence de presse Chine Nouvelle.

Un cas de grippe porcine avait déjà été identifié le 1er mai à Hong Kong, région autonome sous administration chinoise.

Au Japon, 48 voyageurs qui se trouvaient à proximité d'un enseignant et de trois étudiants revenus du Canada avec le virus étaient confinés lundi dans un hôtel proche de l'aéroport de Tokyo.

Au Mexique, l'alerte a été étendue à l'ensemble du pays, alors qu'elle se concentrait jusqu'alors dans la capitale et ses alentours, mais la tendance est à la "diminution" de virulence de l'épidémie, a déclaré lundi le ministre de la Santé, José Angel Cordova.

La hausse du bilan mexicain, qui passe de 48 à 56 morts et 2.003 malades, tient à la progression des analyses, a indiqué le ministre.

Un rapport établi par la cellule sur les pandémies de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et publié par la revue scientifique Science en ligne a cependant estimé à 23.000 les personnes contaminées au Mexique par le virus.

Au Mexique, comme dans le reste du monde, "les cas confirmés de A(H1N1) ne représentent que la partie émergée de l'iceberg", a relevé Anne Schuchat, directrice adjointe par intérim de la santé publique aux Centres de contrôle et de prévention des maladies américains (CDC).

Les Etats-Unis comptabilisaient lundi 2.618 cas confirmés, soit 86 de plus que la veille, selon le bilan quotidien des CDC.

Les nombres de cas confirmés étaient lundi de 331 au Canada (plus 40), 65 en Grande-Bretagne (plus 10), 98 en Espagne (plus trois), 15 en France (plus deux).

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé qu'elle maintenait le niveau d'alerte élevé de 5 (de quasi-pandémie) sur 6. Elle a averti que l'épidémie pouvait connaître une atténuation pendant l'été puis une résurgence à l'automne dans l'hémisphère nord.

L'addition des bilans fournis par les autorités des pays touchés donnait lundi le chiffre de 61 morts, dont 56 au Mexique, trois aux Etats-Unis, un au Canada et un au Costa Rica.

Le dernier bilan de l'OMS, ne prenant pas encore en compte les annonces faites au cours des dernières heures par les autorités nationales, était de 53 morts et de 4.694 personnes contaminées dans 30 pays.

Première publication : 12/05/2009

COMMENTAIRE(S)