Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

FRANCE

Le projet de loi Hadopi soumis au vote solennel des députés

©

Vidéo par Carlotta RANIERI

Texte par Caroline CLARKSON

Dernière modification : 12/05/2009

Les débats s'annoncent houleux. Ce mardi, les députés doivent se prononcer, par un vote solennel, sur le projet de loi qui prévoit la suspension de la connexion Internet aux personnes s'étant rendues coupables de téléchargement illégal.

Il a fait parler de lui pendant des mois, a fait l’objet de multiples rebondissements et a suscité une véritable levée de boucliers… Sauf nouveau coup de théâtre, le projet de loi Hadopi devrait être entériné d’ici quelques jours. Ce mardi, les députés sont appelés à se prononcer par vote solennel sur le texte polémique. Et un vote au Sénat est prévu dans la foulée mercredi.


Cette fois-ci, les députés UMP (majorité) devraient être nombreux dans l’Hémicycle pour voter en faveur du texte et éviter ainsi une nouvelle débâcle, comme lors du 9 avril dernier. Ce jour-là, les élus de l’opposition, plus nombreux que ceux de la majorité, avaient réussi à rejeter le projet de loi lors du vote à main levée par 21 votes contre 15. Un épisode très gênant pour le gouvernement… Au Sénat, l’adoption de la loi semble déjà acquise, les élus de l’opposition ayant déjà voté en faveur du texte en première lecture.


Même s’il finit par être adopté, ce projet de loi, qui prévoit, après deux avertissements préalables, de couper de l’accès Internet au "pirate" (qui devrait continuer à payer son abonnement), a montré au grand jour les divisions du pays sur cette épineuse question de société. Entre ceux qui plaident pour le projet de loi au nom du respect des droits d’auteur, et ceux qui considèrent la coupure à Internet de liberticide, le débat est loin d’être tranché.

 

La liberté des internautes contre celle des créateurs ?


L'ancien ministre français de la Culture, le socialiste Jack Lang, seul député de l’opposition qui a annoncé qu’il se prononcera en faveur du texte, a bien résumé les enjeux du vote. "Ce n'est pas facile, je le reconnais, ni pour la gauche, ni pour le gouvernement, de concilier deux libertés importantes, la liberté des internautes et la liberté des créateurs et des artistes," a-t-il estimé le 28 avril dernier, lors du journal télévisé de TF1.


Et le feuilleton ne s’arrête pas là. Le 6 mai dernier, le Parlement européen a adopté, à une très large majorité, un amendement au "paquet télécom" (texte qui a pour but d’uniformiser les télécommunications chez les Vingt-Sept) selon lequel seule une décision de justice peut décréter la suspension de l'accès à Internet. Or, le projet de loi français prévoit que ce soit une autorité administrative indépendante, en l’occurrence l’Hadopi (Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet), qui en décidera…


Reste à savoir si le Conseil de l’Union européenne, qui regroupe les ministres des gouvernements des 27 États membres, entérinera, le 12 juin prochain, l’amendement. Si tel était le cas, la loi Hadopi deviendrait alors caduque.

Première publication : 12/05/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)