Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Première ligne"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

  • Vol Air Algérie : les drapeaux en berne en France, l'enquête se poursuit

    En savoir plus

  • Gaza : Washington et l’ONU exigent un cessez-le-feu "sans condition"

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé au Sierra Leone

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Syrie : l'EIIL prend une base de l'armée mais perd un champ gazier

    En savoir plus

  • Crash d'Air Algérie : tous les corps vont être ramenés en France

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

FRANCE

"La loi Hadopi ne pourra pas être appliquée", selon Guy Bono

Texte par Thibault LIEURADE

Dernière modification : 08/07/2009

L’eurodéputé socialiste Guy Bono, pourfendeur de la loi contre le téléchargement illégal sur Internet au Parlement européen, assure que la France s’est mise "hors-la-loi" en adoptant un tel texte. Interview.

FRANCE 24 : La commissaire européenne en charge des Nouvelles technologies, Viviane Reding, ne voit rien dans le projet de loi français Hadopi qui contredise le droit européen. Est-ce, pour vous, un échec ?

Guy Bono : Non, pas du tout. Madame Reding est en campagne pour le renouvellement de son poste et elle ne veut pas se mettre à dos un État membre. Elle ne veut pas contrarier Monsieur Sarkozy. Je relève d'ailleurs, au passage, qu'elle n'a pas toujours eu cette position.


La France peut encore faire jouer
la "clause de subsidiarité", une dérogation qui lui permettra d'appliquer la loi Hadopi au cas où l'Union la juge contraire au droit communautaire...

G. B. :
Deux choses. D'abord, un article stipule que lorsque l’Union européenne légifère sur un dossier, les États membres doivent s’abstenir d'en faire autant sur le même sujet. C'est précisément ce que nous sommes en train de vivre, avec les votes du Paquet télécoms au niveau européen et de la loi Hadopi en France. Paris n'aurait donc pas dû faire voter cette loi.

Ensuite, un autre article précise que, dans un certain nombre de domaines - parmi lesquels la protection des consommateurs -, la loi européenne doit être appliquée immédiatement. Puisque la loi Hadopi n’est pas conforme au droit européen, la France ne peut pas l’appliquer pour le moment.


Quelle est la prochaine étape dans ce dossier ?

G. B. :
La Commission européenne va être saisie et entamera une procédure d’infraction. Un juge européen décidera si l’accès à Internet est un droit fondamental ou non. Ce n’est pas le cas aujourd’hui, mais je crois le contraire. Tous les juristes que j’ai consultés m’ont dit que le juge statuerait dans ce sens. La procédure prendra peut-être un an ou deux, mais la loi Hadopi ne pourra pas entrer en vigueur.
 

Première publication : 13/05/2009

COMMENTAIRE(S)