Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Départementales en France : la droite gagne, la gauche encaisse, le FN trébuche (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Départementales en France : la droite gagne, la gauche encaisse, le FN trébuche (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Grèce : Tsipras veut "un compromis honnête" avec les créanciers

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Jackson Pollock et le Moyen-Orient "

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Départementales : un humour déplacé ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Quelle gauche ?"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Nigeria attend dans la fébrilité les résultats de la présidentielle

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Costa : "Avec l'Euro, il y a quelques gagnants mais beaucoup de perdants"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Évasion fiscale : l'Europe joue la transparence... jusqu'au bout ?

En savoir plus

FRANCE

Roger Planchon est décédé d'une crise cardiaque

Dernière modification : 13/05/2009

Le dramaturge, comédien et metteur en scène Roger Planchon, qui était âgé de 77 ans, est décédé mardi à Paris d'une crise cardiaque. Il est considéré comme l'un des metteurs en scène les plus importants depuis Jean Vilar.

AFP - Le dramaturge, comédien et metteur en scène Roger Planchon, qui était âgé de 77 ans, est décédé mardi à Paris d'une crise cardiaque, a annoncé à l'AFP son fils, Stéphane Planchon.
  
Né le 12 septembre 1931 à Saint-Chamond dans la Loire, Roger Planchon, qui était "fatigué depuis quelques jours" est mort chez lui, selon son fils. "Il a travaillé jusqu"à la dernière minute en se battant pour continuer à faire du théâtre", a-t-il souligné.
  
"C'était sa passion, sa vie" a dit encore son fils. Il venait de finir un spectacle de Ionesco, "Amédée ou comment s'en débarrasser", dans lequel il jouait, et préparait un spectacle sur Sade.
  
"Il est parti en travaillant" a ajouté Stéphane Planchon à l'AFP.
  
Roger Planchon était généralement considéré comme un des metteurs en scène les plus importants depuis Jean Vilar.
  
Il avait créé en 1952, le Théâtre de la Comédie à Lyon, avant de diriger le Théâtre de la Cité, qui deviendra Théâtre national populaire (TNP), à Villeurbane (Rhône) à partir de 1957.
  
Roger Planchon avait monté des pièces de Molière, Marivaux, Racine ou encore Pinter et Ionesco.
  
Il avait dirigé des comédiens comme Jean Carmet, Michel Serrault, Annie Girardot ou encore Robin Renucci.

Première publication : 13/05/2009

COMMENTAIRE(S)