Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Contrats de travail : vers plus de flexibilité ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Violences gynécologiques, la lutte prend corps"

En savoir plus

Economie

BT annonce 15 000 licenciements supplémentaires

Dernière modification : 14/05/2009

L'opérateur BT a annoncé le licenciement de 15 000 employés, soit 10 % de son effectif. Ces suppressions de postes s'ajoutent aux 10 000 autres déjà annoncées. Le groupe a perdu 92 millions d'euros sur l'exercice 2008-2009.

AFP - Le groupe de téléphonie britannique BT (ex-British Telecom) a annoncé jeudi qu'il s'apprêtait à supprimer encore 15.000 emplois sur l'année à venir, soit 10% de ses effectifs, après en avoir supprimé la même quantité sur l'exercice achevé en mars.

BT comptait 147.000 employés fin mars contre 162.000 un an plus tôt.

Le groupe a assuré vouloir supprimer ces emplois par des départs naturels et le redéploiement. Le groupe a imputé ses problèmes en partie à la performance de sa division internationale Global Services, qu'il a qualifiée "d'inacceptable".

BT a dégagé un chiffre d'affaires annuel de 21,39 milliards de livres, en hausse de 3%, avec un ralentissement en fin d'année passée, une tendance qui devrait se poursuivre, le groupe s'attendant à une baisse de 4 à 5% de ses ventes sur l'exercice entamé le 1er avril.

Le groupe a subi une perte nette de 83 millions de livres (92 millions d'euros) sur 2008-09, après un bénéfice net de 1,7 md de livres l'année précédente.
 

Première publication : 14/05/2009

COMMENTAIRE(S)