Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mondial de l'auto : place aux voitures électriques et autonomes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep : bombardements russes, coups de menton américains"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La réconciliation est une œuvre de persévérance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le projet de nouvelle Constitution adopté en Conseil des ministres

En savoir plus

LE DÉBAT

Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 2)

En savoir plus

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger les crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

Economie

BT annonce 15 000 licenciements supplémentaires

Dernière modification : 14/05/2009

L'opérateur BT a annoncé le licenciement de 15 000 employés, soit 10 % de son effectif. Ces suppressions de postes s'ajoutent aux 10 000 autres déjà annoncées. Le groupe a perdu 92 millions d'euros sur l'exercice 2008-2009.

AFP - Le groupe de téléphonie britannique BT (ex-British Telecom) a annoncé jeudi qu'il s'apprêtait à supprimer encore 15.000 emplois sur l'année à venir, soit 10% de ses effectifs, après en avoir supprimé la même quantité sur l'exercice achevé en mars.

BT comptait 147.000 employés fin mars contre 162.000 un an plus tôt.

Le groupe a assuré vouloir supprimer ces emplois par des départs naturels et le redéploiement. Le groupe a imputé ses problèmes en partie à la performance de sa division internationale Global Services, qu'il a qualifiée "d'inacceptable".

BT a dégagé un chiffre d'affaires annuel de 21,39 milliards de livres, en hausse de 3%, avec un ralentissement en fin d'année passée, une tendance qui devrait se poursuivre, le groupe s'attendant à une baisse de 4 à 5% de ses ventes sur l'exercice entamé le 1er avril.

Le groupe a subi une perte nette de 83 millions de livres (92 millions d'euros) sur 2008-09, après un bénéfice net de 1,7 md de livres l'année précédente.
 

Première publication : 14/05/2009

COMMENTAIRE(S)