Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

EUROPE

Biden affirme le soutien "inébranlable" des États-Unis à la Géorgie

©

Dernière modification : 15/05/2009

Le vice-président américain Joe Biden a assuré le président géorgien Mikheïl Saakachvili du soutien "inébranlable" des États-Unis à à la souveraineté et l'intégrité territoriale de son pays, lors d'un entretien téléphonique.

AFP - Le vice-président américain Joe Biden a exprimé jeudi le soutien "inébranlable" des Etats-Unis à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de la Géorgie, lors d'un entretien téléphonique avec le président Mikheïl Saakachvili, a indiqué la Maison Blanche.
  
Rendant compte de cet entretien, le bureau de M. Biden n'a cependant fait état d'aucune expression explicite de soutien de la part du vice-président au gouvernement de M. Saakachvili, contrairement à ce qu'a rapporté la présidence géorgienne.
  
Selon un communiqué publié par cette dernière alors que M. Saakachvili est confronté depuis des semaines aux manifestations de l'opposition et aux appels à la démission, M. Biden a exprimé au cours de l'entretien "le ferme soutien américain au gouvernement légitime et démocratiquement élu de Géorgie, et à l'indépendance et à l'intégrité territoriale du pays".
  
Selon le compte-rendu de la Maison Blanche, le vice-président s'est contenté de saluer "la réponse mesurée apportée par le gouvernement géorgien aux manifestations actuellement organisées par l'opposition, et ses efforts pour engager le dialogue avec l'opposition parlementaire".
  
M. Biden a "encouragé le gouvernement à continuer à tendre la main", a dit son bureau.
  
M. Biden a aussi "souligné la nécessité que la Géorgie et la Russie fassent preuve de retenue et oeuvrent à la stabilité des régions séparatistes de Géorgie".
  
"Le vice-président a souligné le soutien inébranlable des Etats-Unis à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de la Géorgie", a dit son bureau.
  
L'opposition géorgienne organise depuis un mois des manifestations à Tbilissi pour obtenir la démission du président, qui a longtemps fait figure de protégé des Etats-Unis. Elle lui reproche sa conduite de la guerre d'août 2008 contre la Russie et son bilan démocratique.
  
La Géorgie a déclenché en août une offensive pour tenter de reprendre le contrôle du territoire séparatiste d'Ossétie du Sud, provoquant l'envoi massif de troupes russes en Géorgie. La Russie a ensuite reconnu l'indépendance unilatéralement proclamée de la petite république et celle d'un autre territoire sécessionniste, l'Abkhazie.
  
Cette guerre a ajouté aux crispations déjà vives depuis des mois entre Washington et Moscou.
  
Depuis lors cependant, la nouvelle administration américaine du président Barack Obama s'emploie à restaurer les liens avec le gouvernement russe.

Première publication : 15/05/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)