Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : des enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • Gaza : Échec des efforts américains pour obtenir une trêve humanitaire

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Moyen-Orient

Le pape achève son pélerinage par une visite au Saint-Sépulcre

Dernière modification : 15/05/2009

Au dernier jour de son pèlerinage en Terre Sainte, Benoît XVI doit se rendre au Saint-Sépulcre à Jérusalem, lieu où, selon la tradition chrétienne, Jésus est mort et ressuscité et où cohabitent différents rites chrétiens.

AFP - Le pape Benoît XVI achevait vendredi son pèlerinage en Terre Sainte dans la Vieille ville de Jérusalem, où il s'est  recueilli au Saint-Sépulcre, traditionnel lieu de la crucifixion et de la résurrection du Christ.
   
Dans ce haut lieu du christianisme, il a affirmé que le Christ offrait l'espoir pour la paix au Moyen-Orient et estimé qu'il était possible d'aller au-delà de la "récrimination" et de "l'hostilité".
   
"Comme chrétiens, nous savons que la paix à laquelle aspire cette terre déchirée a un nom : Jésus Christ", a déclaré Benoît XVI dans l'Eglise où cohabitent différents rites chrétiens, selon une réglementation très stricte.
   
"+Il est notre paix+, lui qui nous a réconciliés avec Dieu en un seul corps, par la Croix, mettant fin à la haine", a-t-il ajouté.
   
Le pape a estimé "que les fruits amers de la récrimination et de l’hostilité peuvent être dépassés, et qu'un avenir de justice, de paix, de prospérité et de coopération peut se lever".
   
"Je prie pour que l'Église en Terre Sainte tire toujours une nouvelle vigueur de sa contemplation du tombeau vide du Sauveur", a encore déclaré le chef de l'Eglise catholique. "Ici, le Christ, nouvel Adam, nous a montré que le mal n’a jamais le dernier mot, que l’amour est plus fort que la mort".
   
Il s'est agenouillé devant le tombeau du Christ dans une crypte alors que des religieux récitaient des prières avant de monter dans une chapelle bâtie sur le site présumée de la crucifixion.
   
Le pape avait entamé sa visite dans la Vieille ville, dans la partie orientale occupée et annexée de Jérusalem, par une "rencontre oecuménique" avec les représentants du patriarcat grec-orthodoxe, au siège de cette instance.
   
Il y a évoqué la "honte des divisions" entre catholiques et orthodoxes devant le patriarche grec-orthodoxe Théophilos III, en appelant au "devoir oecuménique".
   
"Je prie pour que notre rencontre d’aujourd’hui donne un nouvel élan aux travaux de la Commission internationale conjointe pour le dialogue théologique entre l’Église catholique romaine et les Églises orthodoxes", a-t-il ajouté.
   
Il s'est dit assuré que, par la foi en Jésus Christ et en l'Esprit saint, catholiques et orthodoxes "trouveront l’énergie pour redoubler (leurs) efforts pour parfaire (leur) communion, pour la rendre totale, pour porter un témoignage commun à l’amour du Père qui envoie son Fils afin que le monde puisse connaître son amour pour nous".
   
Benoît XVI a encore indiqué "prier afin que les aspirations des chrétiens de Jérusalem soient comprises comme concordantes avec les aspirations de tous ses habitants quelles que soient leurs religions: l’exercice de la liberté religieuse, la coexistence pacifique et - pour les jeunes en particulier - un accès ouvert à l’enseignement et à l’emploi, la possibilité de trouver des logements convenables, en particulier pour les familles, et l’opportunité de bénéficier et de contribuer à la stabilité économique".
   
Après sa visite au Saint-Sépulcre, il doit se rendre au patriarcat arménien, avant une cérémonie officielle pour son départ, à l'aéroport Ben Gourion, près de Tel-Aviv.
   
Jeudi, il a célébré à Nazareth, en Galilée, la plus grand messe de son pèlerinage en Terre sainte, en présence de plus de 40.000 fidèles rassemblés au Mont du Précipice, où selon les Evangiles, une foule mécontente des prêches du Christ tenta de le jeter dans le vide.
   
Il y a appelé au rejet de "la haine et des préjugés" et à une coexistence paisible entre musulmans et chrétiens. Il a encouragé les chrétiens de Terre sainte à ne pas quitter la terre où leur foi a ses racines, malgré des conditions de vie difficiles dans cette zone tourmentée.
   
Il a aussi rencontré à Nazareth le Premier ministre israélien de droite Benjamin Netanyahu qui a demandé au souverain pontife "de faire entendre sa voix contre les déclarations de l'Iran visant à la destruction d'Israël".

Première publication : 15/05/2009

COMMENTAIRE(S)