Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Amériques

L'ex-détenu algérien Lakhdar Boumediene est arrivé en France

Vidéo par Pauline GODART

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/05/2009

Détenu depuis 2002 à Guantanamo, l'Algérien Lakdhar Boumediene est arrivé en France ce vendredi. Interrogée par FRANCE 24, sa belle-sœur salue la fin d'une "injustice totale".

"On se disait qu’on ne le reverrait jamais !" La belle-sœur de Lakhdar Boumediene, Louisa Baghdadi, a du mal à contenir son émotion sur l’antenne de FRANCE 24. Encore sous le choc par la nouvelle, qu’elle a apprise quelques minutes auparavant, elle assure que sa famille se prépare à lui réserver un accueil chaleureux en France. "On l’attend avec impatience, moi, mes enfants, mon mari et toute sa famille."

 

Agé de 42 ans, Lakhdar Boumediene a passé plus de sept ans dans les cellules de Guantanamo. Arrêté à la fin de 2001 en Bosnie, où il s’était établi avec sa famille, l'Algérien fut l'un des premiers terroristes présumés à être détenus dans la prison, ouverte en janvier 2002 par George W. Bush.

Interrogé par FRANCE 24, l'un des avocats de Lakdhar Boumediene, Robert Kirsch, revient sur la décision d'enfermer son client à Guantanamo : "Tout cela est absurde quand on sait que cet homme n'avait pas d'informations à fournir".

 

En décembre 2006, il avait entamé une grève de la faim pour protester contre son emprisonnement. Depuis lors, il était nourri par ses geôliers à l'aide d'un tuyau introduit dans sa narine. Il a finalement recommencé à s'alimenter mercredi dernier selon Robert Kirsch, "quand il a appris qu'il quittait Guantanamo pour la France".

 

 

"Il est fatigué, il a perdu beaucoup de poids, d’après ce que nous ont dit ses avocats", précise Louisa Baghdadi, pour qui l'incarcération de Lakhdar Boumediene est "une injustice totale […], ils l’ont emmené sans preuve."

 

Après un long combat judiciaire, le prisonnier algérien a finalement été blanchi de toute accusation de terrorisme, le 20 novembre 2008, par un juge fédéral américain.

 

"On souhaite désormais qu’il oublie cette torture qu’il a subie et qu’il tourne la page", conclut Louisa Baghdadi.

 

Sa femme et ses filles, qui avaient trouvé refuge en Algérie après son arrestation, devraient également être accueillies par la France.
 

Première publication : 15/05/2009

COMMENTAIRE(S)