Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • L’étrange saison des Ukrainiens du Shakhtar Donetsk

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

Afrique

Une centaine de morts dans des combats à Mogadiscio

Dernière modification : 15/05/2009

Selon le ministre de la Communication, plus de 100 personnes auraient été tuées dans la capitale somalienne, où des miliciens islamistes ont lancé, le 7 mai dernier, une offensive visant à renverser le président Sharif Cheikh Ahmed.

AFP - Les combats entre forces pro-gouvernementales somaliennes et insurgés islamistes ont fait 103 morts, 420 blessés et 18.000 déplacés à Mogadiscio depuis le jeudi 7 mai, a déclaré vendredi le ministre somalien de la Communication, Farhan Ali Mohamoud.

"Les combats ont fait environ 103 morts et 420 blessés et environ 18.000 personnes ont fui leurs habitations jusque présent", a déclaré le ministre à la presse.

Des habitants continuaient vendredi de fuir la capitale, où aucun affrontement n'était signalé, a constaté un correspondant de l'AFP.

Jeudi, les insurgés se sont déployés à proximité du palais présidentiel et d'institutions publiques, dans un face à face tendu avec les forces gouvernementales et celles de la mission de paix de l'Union africaine (UA) en Somalie (Amisom).

Face à cette progression des insurgés, le gouvernement de transition somalien a nommé un nouveau commandant en chef de l'armée, a annoncé le ministre.

Le commandant de l'armée, Said Mohamed Hirsi, a été remplacé par le commandant en second de la police, Yusuf Osman Dhumal, a-t-il indiqué.

"Yusuf Osman Dhumal a été nommé commandant en chef, il commandera les opérations miliaires dans la capitale et son prédécesseur a été nommé chef de la sécurité du palais présidentiel", a-t-il expliqué.

Des habitants continuaient vendredi de fuir la capitale, où aucun affrontement n'était signalé, a constaté un correspondant de l'AFP.

Jeudi, les insurgés se sont déployés à proximité du palais présidentiel et d'institutions publiques, dans un face à face tendu avec les forces gouvernementales et celles de la mission de paix de l'Union africaine (UA) en Somalie (Amisom).

Les insurgés ont lancé le 7 mai dans la capitale une offensive sans précédent contre le président Sharif Sheikh Ahmed, un islamiste modéré, pour le chasser du pouvoir. La Somalie est en guerre civile depuis 1991.
 

Première publication : 15/05/2009

COMMENTAIRE(S)