Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Brex... pschitt ?"

En savoir plus

MODE

Mode masculine été 2017 part 1

En savoir plus

#ActuElles

Femmes artistes : sortir des oubliettes de l'Histoire

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Quatuor Modigliani : quatre garçons dans les cordes

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Loi travail : le récit d'un revirement

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : atteints d'une hépatite C, des Occidentaux partent se faire soigner en Inde

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Guerre civile au Guatemala : une justice impossible ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Économie britannique : George Osborne tente de rassurer

En savoir plus

Amériques

Obama maintient les tribunaux d'exception mis en place par Bush

Vidéo par Pauline GODART

Dernière modification : 16/05/2009

Le président américain, Barack Obama, a affirmé qu'il ne dissoudra pas les tribunaux d'exception mis en place sous l'administration de George W. Bush pour juger les terroristes présumés emprisonnés à Guantanamo.

AFP - Le président Barack Obama a annoncé vendredi maintenir les tribunaux militaires d'exception de George W. Bush pour juger certains suspects de terrorisme emprisonnés à Guantanamo, tout en promettant d'améliorer un système que lui et beaucoup d'autres ont profondément réprouvé.

Dans un communiqué, M. Obama a annoncé un changement des règles de fonctionnement des tribunaux pour renforcer les droits des suspects, à commencer par l'interdiction des preuves obtenues par des méthodes pouvant être assimilées à la torture.

Ces réformes contribueront à rétablir les tribunaux militaires "dans leur rôle de forum servant de manière légitime à rendre la justice tout en les plaçant sous l'autorité de la loi", a-t-il dit.

Ces réformes, avec d'autres auxquelles l'administration Obama travaillera avec le Congrès, constitue "le meilleur moyen de protéger notre pays tout en respectant les valeurs auxquelles nous sommes profondément attachés", a-t-il dit.

Première publication : 15/05/2009

COMMENTAIRE(S)