Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Soudan du Sud : la famine, arme de guerre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : et la Palme d'or est attribuée à...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Merkel-Trump, je t'aime moi non plus"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France - Russie : des relations économiques pas si frileuses

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron, président à poigne"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Costa-Gavras, le cinema engagé sur la Croisette

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lutte contre le terrorisme en Europe : et maintenant ?...

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Du violon pour faire face à la police au Venezuela et le coup de gueule d'un apiculteur français

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des coptes en Égypte

En savoir plus

Amériques

Obama maintient les tribunaux d'exception mis en place par Bush

Vidéo par Pauline GODART

Dernière modification : 16/05/2009

Le président américain, Barack Obama, a affirmé qu'il ne dissoudra pas les tribunaux d'exception mis en place sous l'administration de George W. Bush pour juger les terroristes présumés emprisonnés à Guantanamo.

AFP - Le président Barack Obama a annoncé vendredi maintenir les tribunaux militaires d'exception de George W. Bush pour juger certains suspects de terrorisme emprisonnés à Guantanamo, tout en promettant d'améliorer un système que lui et beaucoup d'autres ont profondément réprouvé.

Dans un communiqué, M. Obama a annoncé un changement des règles de fonctionnement des tribunaux pour renforcer les droits des suspects, à commencer par l'interdiction des preuves obtenues par des méthodes pouvant être assimilées à la torture.

Ces réformes contribueront à rétablir les tribunaux militaires "dans leur rôle de forum servant de manière légitime à rendre la justice tout en les plaçant sous l'autorité de la loi", a-t-il dit.

Ces réformes, avec d'autres auxquelles l'administration Obama travaillera avec le Congrès, constitue "le meilleur moyen de protéger notre pays tout en respectant les valeurs auxquelles nous sommes profondément attachés", a-t-il dit.

Première publication : 15/05/2009

COMMENTAIRE(S)