Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Le Premier ministre de retour au Lesotho après un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

Asie - pacifique

Washington va revoir les missions de sa force aérienne

Dernière modification : 15/05/2009

Robert Gates, secrétaire à la Défense, a indiqué que les États-Unis allaient avoir une nouvelle approche de l'utilisation des raids aériens en Afghanistan dans le but de limiter les pertes civiles.

AFP - L'armée américaine va revoir l'utilisation de sa force aérienne en Afghanistan afin de tenter de limiter les pertes civiles, a indiqué jeudi le secrétaire à la Défense Robert Gates.

"En situation de défense, je ne crois pas que nous devions changer quoi que ce soit", a-t-il indiqué. "Nous devons protéger nos troupes", a-t-il expliqué, interrogé pour savoir si l'arrivée prochaine de 21.000 soldats américains supplémentaires dans le pays allait réduire la nécessité de raids aériens.

"Mais lors des offensives, nous devons regarder de plus près (...) la manière de minimiser les risques de pertes de civils innocents".

Les raids aériens seront encore nécessaires dans certains cas, lorsque les forces alliés auront besoin d'aide et seront sous le feu ennemi, mais une nouvelle approche devrait être possible, a estimé M. Gates qui s'exprimait devant la commission de la défense du Sénat.

Environ 40% des missions aériennes en Afghanistan sont menées pour protéger les forces alliées et non les troupes américaines, a-t-il dit, sans donner plus de précisions.

Il a souligné que le nouveau commandement en Afghanistan allait devoir trouver le juste milieu entre protéger les soldats de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'Otan et la nécessité d'éviter les pertes civiles.

Le secrétaire à la Défense a annoncé lundi le remplacement du plus haut gradé américain dans le pays, le général David McKiernan, en poste depuis juin 2008, par le général Stanley McChrystal, actuel directeur de l'état-major inter-armées.

Le gouvernement afghan estime que 140 civils ont été tués début mai dans des frappes aériennes américaines dans l'ouest du pays. L'armée américaine a reconnu de son côté qu'"un certain nombre de civils" avaient été tués.

Première publication : 15/05/2009

COMMENTAIRE(S)