Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

Sports

Amélie Mauresmo s'incline en demi-finale

©

Vidéo par FRANCE 24

Dernière modification : 16/05/2009

À une semaine du début des internationaux de France de Roland Garros, la joueuse française a perdu en deux sets en demi-finale du tournoi de Madrid contre la Danoise Caroline Wozniacki, qui affrontera la Russe Dinara Safina en finale.

REUTERS - Amélie Mauresmo a échoué à rejoindre une 49e finale sur le circuit WTA en étant battue samedi en demi-finale du tournoi "Premier" de Madrid par la Danoise Caroline Wozniacki en deux sets 7-6 6-3.

Wozniacki visera le cinquième titre de sa carrière dimanche face à la gagnante du match la Russe Dinara Safina (n°1), qui a sorti la Suissesse Patty Schnyder 6-4 6-2. Elle deviendra lundi la première danoise à intégrer le top 10 mondial au prochain classement WTA.

Moins dynamique et moins en réussite que lors de ses rencontres précédentes, la Française, 21e mondiale, a gâché deux balles de set à 5-4 sur le service de son adversaire, tête de série numéro neuf.

Tenace, rarement débordée, Caroline Wozniacki a su saisir sa chance dans un tie-break remporté sept points à un.

Après avoir effacé une balle de 0-3, la Picarde est revenue dans le bagarre au deuxième set mais elle s'est souvent fait surprendre par la défense impeccable de la Danoise, victorieuse en une heure et 59 minutes de jeu.

"Ce fut un gros combat et ça s'est joué physiquement", a dit Mauresmo.

"Malheureusement, à cause de l'accumulation des matches, j'avais moins de gaz. C'était mon cinquième match en six jours et j'ai fait avec les moyens du bord", a-t-elle regretté.

Mauresmo critique l'organisation

"Je n'avais pas l'énergie nécessaire sur les premiers pas, d'où cette option de partir dans de longs rallyes.

"C'est clair que je rate le coche au premier set, je manque deux retours qui pèsent lourd. Car il y avait de la place. Caroline ne fait pas grand chose mais elle rate peu", a-t-elle ajouté.

Venue en Espagne sans trop de repères, Mauresmo en repart avec quelques certitudes sur son jeu sur terre battue.

"Ce fut une bonne semaine avec plein de bonnes choses. Il y a eu des bagarres, des remontées", a-t-elle dit.

"C'est de bon augure avant Roland-Garros. Là-bas, il y aura un jour de repos et ce sera appréciable. Je m'en suis aperçue après mon troisième tour face à Elena Dementieva. J'y vais dans l'optique de me faire plaisir."

Pour la première fois en demi-finale d'un grand tournoi sur terre battue depuis Berlin en 2006, Mauresmo a néanmoins regretté la programmation de ce tournoi mixte.

"Mettre les deux demi-finales dames dès 11h00, c'est un peu nous manquer de respect", a-t-elle souligné.

"Il n'y avait pas un rat dans le Central. Je sais que tout tourne autour de 'Rafa' Nadal mais il y avait moyen de nous faire jouer plus tard.

"On était le hors-d'oeuvre avant le grand show et ça fout les boules. Ils se disent le cinquième Grand Chelem? Il y a de la marge...", a-t-elle conclu.

Première publication : 16/05/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)