Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : une base de l'ONU attaquée à Tombouctou

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Réforme constitutionnelle, un texte, des controverses

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Crise des migrants : l'impasse de Calais

En savoir plus

TECH 24

L'archéologie en mode makers

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Revenu universel : une bonne idée ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Raul Castro à Paris : une nouvelle page dans les relations franco-cubaines ?

En savoir plus

FOCUS

La Californie en première ligne pour la reconnaissance des enfants transgenres

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bernard Foccroulle, le souffle lyrique

En savoir plus

#ActuElles

RD Congo : la lutte contre les viols passe par la fin de l’impunité

En savoir plus

Asie - pacifique

À Ankara, des dizaines de milliers de personnes manifestent pour la laïcité

Dernière modification : 17/05/2009

Plusieurs milliers de manifestants ont défilé, ce dimanche, à Ankara, la capitale turque, pour défendre la laïcité du pays. Ils accusent le Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, d'avoir un "agenda caché" destiné à islamiser la Turquie.

REUTERS - Près de 20.000 manifestants ont défilé dimanche à Ankara pour dénoncer les atteintes aux principes laïques de la Turquie dont ils accusent le Premier ministre, Tayyip Erdogan.

 

Agitant des drapeaux blanc et rouge et portant des pancartes proclamant que "La Turquie laïque restera laïque", ils ont marché de la place centrale de Tandogan jusqu'au mausolée de Mustafa Kemal Ataturk, fondateur de la république turque.

 

Des manifestants ont également dénoncé la politique économique du gouvernement. Les adversaires laïques d'Erdogan l'accusent de vouloir islamiser pas à pas la Turquie. La tentative de lever l'interdiction des voiles islamiques dans les universités, si elle n'a pas réussi, est considérée comme la preuve de cet "agenda caché".

 

La volonté affichée aujourd'hui par Erdogan de réformer l'appareil judiciaire est analysée par l'opposition comme une nouvelle menace contre la laïcité.
 

Première publication : 17/05/2009

COMMENTAIRE(S)