Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La guerre des Le Pen

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande le saoudien

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : un juge de la Cour constitutionnnelle en fuite au 9è jour de contestation dans le pays

En savoir plus

FOCUS

Argentine : OGM et pesticide, un tandem toxique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Maréma, nouvelle voix du Sénégal

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Meriam Rhaiem : "Il voulait faire de ma fille une future endoctrinée"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Ethiopie: le défi vert

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Pour Cécile Kyenge, la demande d'asile en Europe doit être simplifiée

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Handicap : l'Europe à la traîne ?

En savoir plus

Asie - pacifique

À Ankara, des dizaines de milliers de personnes manifestent pour la laïcité

Dernière modification : 17/05/2009

Plusieurs milliers de manifestants ont défilé, ce dimanche, à Ankara, la capitale turque, pour défendre la laïcité du pays. Ils accusent le Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, d'avoir un "agenda caché" destiné à islamiser la Turquie.

REUTERS - Près de 20.000 manifestants ont défilé dimanche à Ankara pour dénoncer les atteintes aux principes laïques de la Turquie dont ils accusent le Premier ministre, Tayyip Erdogan.

 

Agitant des drapeaux blanc et rouge et portant des pancartes proclamant que "La Turquie laïque restera laïque", ils ont marché de la place centrale de Tandogan jusqu'au mausolée de Mustafa Kemal Ataturk, fondateur de la république turque.

 

Des manifestants ont également dénoncé la politique économique du gouvernement. Les adversaires laïques d'Erdogan l'accusent de vouloir islamiser pas à pas la Turquie. La tentative de lever l'interdiction des voiles islamiques dans les universités, si elle n'a pas réussi, est considérée comme la preuve de cet "agenda caché".

 

La volonté affichée aujourd'hui par Erdogan de réformer l'appareil judiciaire est analysée par l'opposition comme une nouvelle menace contre la laïcité.
 

Première publication : 17/05/2009

COMMENTAIRE(S)