Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Brésil : à la conquête de l'électorat populaire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le duo Pouyanné-Desmaret aux manettes de Total

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'EI : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak, mais à quel prix ?

En savoir plus

DÉBAT

Migrants illégaux : l'impasse à Calais, dans le nord de la France

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile mexicaine réclame la démission du président

En savoir plus

FOCUS

Mines d'uranium en Inde : les populations sacrifiées de Jadugoda

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Nouveaux jardins d'idées

En savoir plus

Sports

Marseille doit gagner contre Lyon pour rester dans la course au titre

Vidéo par FRANCE 24

Dernière modification : 17/05/2009

Après la victoire de Bordeaux sur Le Mans, samedi, l'Olympique de Marseille (OM) reçoit Lyon, ce dimanche. Un choc que l'OM espère remporter pour repasser devant les Girondins en tête de la Ligue 1, à l'issue de la 36e journée du championnat.

REUTERS - Une victoire dimanche contre l'Olympique Lyonnais n'aurait pas encore la saveur d'une passation de pouvoir mais il rapprocherait Marseille d'un premier titre de champion de France depuis 1992.

Relégué à sept points de l'OM, Lyon perdra définitivement la couronne de champion qu'il porte depuis sept ans s'il ne gagne pas au Vélodrome.
 

"Ce n'est pas une passation de pouvoir car on n'est pas encore champion. Le plus important est de prendre les trois points de la victoire", a prévenu Hatem Ben Arfa, passé de l'OL à l'OM cette saison.

Avant cette 36e journée, les Marseillais occupent la tête de la Ligue 1 mais seulement à la différence de buts devant Bordeaux.
 

Pour Eric Gerets, la pression est autant sur les épaules marseillaises que lyonnaises.

"L'enjeu est aussi grand pour eux que pour nous. S'ils veulent être sur le podium, un match nul n'est pas suffisant", a souligné l'entraîneur de l'OM.
 

Gerets comme Ben Arfa se méfient de la réaction du septuple champion de France à l'approche de sa fin de règne.

"Ce n'est pas une équipe composée de jeunes de 18 ans, c'est celle qui a la plus grande expérience dans le foot français", a dit Gerets.
 

Le milieu de terrain a renchéri: "Lyon est une équipe blessée qui peut avoir le sursaut d'orgueil des grands. Ce sera un match de Ligue des champions, tout le monde va hausser son niveau.

"Il y aura un cran de plus dans l'intensité et le combat."
 

 

LEÇON
 

Ce sera la troisième confrontation cette saison entre les deux équipes. Marseille avait obtenu le partage des points au match aller (0-0) mais Lyon a sorti les Phocéens de la Coupe de France (1-0).

"Là-bas, on a pris une leçon qui a réveillé mes joueurs. En 2009, on fait un parcours qui nous permet de respecter tout le monde sans craindre personne", a affirmé Gerets.
 

En Ligue 1, Marseille présente la particularité d'avoir engrangé davantage de points loin de ses bases qu'au Stade Vélodrome où l'équipe reste sur un match nul face à Toulouse (2-2).

"Contre Toulouse, on a trop joué avec le coeur, pas assez avec la tête. Cela nous a servi de leçon. Il faut garder l'équilibre entre l'attaque et la défense", a analysé Ben Arfa.
 

Meilleure attaque du championnat, l'OM a depuis retrouvé une assise défensive avec le retour de blessures de ses latéraux, Taye Taiwo et Laurent Bonnart.

"Cette équipe a grandi, on sent une sérénité dans toutes les lignes", a jugé Bonnart.

"On détache souvent les individualités, mais si chacun est récompensé c'est parce qu'il met d'abord sa contribution dans le pot commun", a ajouté le défenseur marseillais.
 

Gerets pourra même compter sur le renfort en attaque de Bakari Koné, de retour à la compétition après une longue blessure. A l'exception de Mamadou Samassa, l'entraîneur bénéficie ainsi de l'ensemble de son effectif pour aborder une fin de saison où la lutte pour le titre s'annonce particulièrement acharnée.
 

"Ce scénario est excitant, même si on aurait aimé être déjà champion avec 10 points d'avance", a dit Ben Arfa, quadruple champion de France avec Lyon.

"Pour l'instant, le titre est encore loin car Bordeaux ne va rien lâcher. A Lyon, on n'a jamais eu à disputer ces matches au couteau dans les dernières journées."

Première publication : 17/05/2009

COMMENTAIRE(S)