Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestation de l'opposition sénégalaise contre un projet de réforme électorale controversé

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Autocars : quand la grève à la SNCF fait recette

En savoir plus

LE DÉBAT

Réformes en France : vers une convergence des luttes ?

En savoir plus

POLITIQUE

Visite d'Emmanuel Macron à Washington : Que peut-il espérer de cette rencontre avec Donald Trump ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sting : "Avec Shaggy, on a presque oublié qu'on enregistrait un disque!"

En savoir plus

FOCUS

Face à une crise des déchets qui s’éternise, des Libanais se mobilisent

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Kanye West s'improvise "philosophe" sur Twitter

En savoir plus

L’invité du jour

Martine Landry : "On ne demande pas à accueillir toute la misère du monde mais à prendre notre part"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Rencontre Macron-Merkel à Berlin : une feuille de route pour réformer la zone euro ?

En savoir plus

Sports

La neuvième étape du Giro tourne à la farce

Vidéo par FRANCE 24

Dernière modification : 18/05/2009

Le Britannique Mark Cavendish (Columbia) a remporté la neuvième étape du Tour d'Italie qui restera toutefois sans conséquence sur le classement général de la course après une manifestation des coureurs contre les conditions de sécurité.

AFP - Le Britannique Mark Cavendish (Columbia) a remporté dimanche à Milan la 9e étape du Tour d'Italie transformée en simple kermesse sans conséquence pour le classement général.

Les temps ont été neutralisés pour le classement général après une manifestation des coureurs décidés à protester contre les conditions de sécurité.

Le peloton a roulé à allure réduite sur le circuit tracé dans les grandes artères de Milan avant de s'arrêter sur la ligne à six tours de l'arrivée.

Le porteur du maillot rose, l'Italien Danilo Di Luca, a lu un message pour s'excuser auprès du public et expliquer les raisons de la protestation.

Le directeur du Giro, Angelo Zomegnan, d'accord pour neutraliser les temps, a réagi différemment au sujet du comportement des coureurs.

La moyenne s'est élevée sensiblement dans les quatre derniers tours dans cette étape longue de 165 kilomètres.

A l'arrivée, Cavendish, emmené par ses coéquipiers (Boasson Hagen puis Renshaw) a réglé un premier peloton. Un autre groupe, complètement relevé, a franchi la ligne plus de deux minutes plus tard.

La deuxième place est revenue à l'Australien Allan Davis qui s'est frotté avec son compatriote Matthew Goss dans la ligne droite d'arrivée pour prendre le sillage de Cavendish.

Le vainqueur des deux premiers sprints massifs du Giro, l'Italien Alessandro Petacchi, s'est classé cinquième.

Cavendish a enlevé son premier succès depuis le départ, son troisième au total à titre personnel dans le Giro après les deux étapes gagnées l'année passée.

Le jeune coureur de l'île de Man, qui fêtera jeudi son 24e anniversaire, a porté le maillot rose de leader pendant deux jours au départ du Giro après la victoire de son équipe Columbia dans le contre-la-montre du lido de Venise.

La formation américaine a remporté son troisième succès d'étape en trois jours, après ceux du Norvégien Edvald Boasson Hagen (à Chiavenna) et du Bélarusse Kanstantsin Siutsou (à Bergame).

Première publication : 17/05/2009

COMMENTAIRE(S)