Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Montebourg veut s'attaquer aux professions règlementées

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre guerre psychologique et pénuries

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

Afrique

Les rebelles islamistes auraient pris le contrôle d'une ville stratégique

©

Dernière modification : 17/05/2009

Les Shebab, un mouvement de rebelles islamistes radicaux, auraient pris le contrôle de la ville de Jowhar, à 90 km au nord de Mogadiscio, ce dimanche. Leur objectif est de renverser le nouveau président, cheikh Charif Ahmed.

AFP - Les combattants islamistes radicaux du mouvement Al Chabaab ont pris dimanche après de violents combats la ville stratégique de Jowhar, entre la capitale somalienne, Mogadiscio, et le centre du pays, ont rapporté des témoins.

 

"Al Chabaab a pris Jowhar après de sérieux combats dans la matinée. Il y a au moins sept morts, dont quatre civils", a dit à Reuters un habitant de la ville, Ismaïl Farah.

 

Les affrontements entre milices islamistes rivales ont fait quelque 70 morts dans le centre du pays depuis vendredi et plus de 3.000 personnes ont dû fuir les combats.

 

Selon l'ONG somalienne Elman, 18 civils ont été tués dans les villes de Mahas et de Wabho vendredi et samedi.

 

Le groupe islamiste modéré Ahlu Sunna Waljamaca, qui soutient le gouvernement de Mogadiscio, a annoncé que trois de ses combattants avaient été tués dans les combats, ainsi que 47 rebelles d'Al Chabaab (Jeunesse).

 

Cette semaine, des affrontements au mortier et à l'arme légère ont également fait des dizaines de morts dans la capitale, Mogadiscio. Des milliers d'habitants de la capitale ont été contraints de fuir leur domicile.

 

Les insurgés veulent renverser le nouveau président Cheikh Charif Ahmed, un islamiste modéré élu en janvier lors de discussions parrainées par l'Onu.

 

Son arrivée a suscité l'espoir d'une stabilisation du pays, plongé dans l'anarchie et le chaos depuis la chute de l'ancien président Mohamed Siad Barré en 1991.

 

Plus de 16.000 civils ont été tués depuis le début de l'année 2007 dans les combats, qui ont fait plus d'un million de déplacés.

 

La nouvelle explosion de violence a amené les Nations unies, l'Union africaine, l'Union européenne et les Etats-Unis à condamner ces combats et à manifester leur soutien au gouvernement d'union nationale (Gun) du président Ahmed.

 

Première publication : 17/05/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)