Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardifs sont rarement désintéressés"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

FOCUS

Trois ans après l'annexion, un pont entre la Russie et la Crimée cher à Vladimir Poutine

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fellag : 60 ans d’histoire de l’Algérie revisités avec humour et tendresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Qatar va investir 5 milliards de livres au Royaume-Uni

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mystère Fillon"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc : après 5 mois de blocage, un gouvernement voit le jour

En savoir plus

SCIENCES

L'abeille des villes se porte mieux que celle des champs.

Texte par Jennifer KNOCK

Dernière modification : 18/05/2009

Des ruches sur les toits de l'opéra et un nouveau défi pour les apiculteurs d'Afrique du Sud: nos abeilles sont menacées de disparition. Cette semaine focus sur ces précieux insectes pollinisateurs et des conseils pour bien choisir votre miel.

 

Vous l'avez reconnu, c'est l'opéra Garnier... Chaque soir le tout paris vient ici pour se divertir... Cette semaine, nous avons selectionné pour vous un ballet mystérieux, celui des abeilles... Si ces butineuses ont choisi les toits de l'opéra , ce n'est parce qu'elles sont  mélomanes mais parce que c'est bon pour leur santé: Il y a en effet beaucoup moins de pesticides ici qu'à la campagne.

Cette semaine, nous nous pencherons sur le sort de ces petits insectes qui ont tendance à disparaitre depuis 10 ans, en Afrique du Sud, vous le verrez, les conséquences économiques sont graves. Nous vous donnerons aussi quelques conseils pour bien choisir votre miel. Enfin direction le Mali pour un focus sur le commerce équitable...
 

Première publication : 18/05/2009

COMMENTAIRE(S)