Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Alpha Condé s'exprime sur le retour avorté de Dadis Camara a Conakry

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise des migrants, l'Europe peine à trouver des solutions viables

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat déjoué du Thalys, la sécurité dans les transports au coeur du débat

En savoir plus

TECH 24

Eau High-tech

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

L'Assemblée Nationale, cœur de la démocratie française

En savoir plus

#ActuElles

L'organisation de l'État islamique et sa "théologie du viol"

En savoir plus

FOCUS

Nouvelle-Orléans : dix ans après le cyclone Katrina, le traumatisme demeure

En savoir plus

REPORTERS

Avec les soldats de l'opération Barkhane, au cœur de la lutte anti-terroriste au Sahel

En savoir plus

BILLET RETOUR

Proche-Orient : Jénine, la renaissance fragile

En savoir plus

SCIENCES

L'abeille des villes se porte mieux que celle des champs.

Texte par Jennifer KNOCK

Dernière modification : 18/05/2009

Des ruches sur les toits de l'opéra et un nouveau défi pour les apiculteurs d'Afrique du Sud: nos abeilles sont menacées de disparition. Cette semaine focus sur ces précieux insectes pollinisateurs et des conseils pour bien choisir votre miel.

 

Vous l'avez reconnu, c'est l'opéra Garnier... Chaque soir le tout paris vient ici pour se divertir... Cette semaine, nous avons selectionné pour vous un ballet mystérieux, celui des abeilles... Si ces butineuses ont choisi les toits de l'opéra , ce n'est parce qu'elles sont  mélomanes mais parce que c'est bon pour leur santé: Il y a en effet beaucoup moins de pesticides ici qu'à la campagne.

Cette semaine, nous nous pencherons sur le sort de ces petits insectes qui ont tendance à disparaitre depuis 10 ans, en Afrique du Sud, vous le verrez, les conséquences économiques sont graves. Nous vous donnerons aussi quelques conseils pour bien choisir votre miel. Enfin direction le Mali pour un focus sur le commerce équitable...
 

Première publication : 18/05/2009

COMMENTAIRE(S)