Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

FRANCE

La mère d'Élise extradée en France "sous dix jours"

©

Dernière modification : 19/05/2009

La justice hongroise annonce l'extradition d'ici jeudi 28 mai de la mère d'Élise, la fillette franco-russe qu'elle est accusée d'avoir enlevée en mars. La mère se dit "préparée mentalement" et "espère échapper à une mise en détention".

AFP - La justice hongroise a annoncé qu'elle remettrait dans les dix jours aux autorités françaises la mère de la fillette franco-russe Elise André qu'elle est accusée d'avoir enlevé le 20 mars en France, mardi après confirmation en dernière instance de son extradition.

"L'extradition doit avoir lieu d'ici jeudi 28 mai selon la décision de la Cour d'appel", a précisé Robert Fridman, l'avocat de la mère russe, Irina Belenkaïa, à l'agence hongroise MTI.

La police nationale a confirmé à l'AFP qu'elle allait "remettre l'intéressée aux autorités françaises dans un lieu préalablement défini".

La Cour d'appel de Budapest a indiqué avoir confirmé en seconde et dernière instance l'extradition vers la France ordonnée par la Cour municipale le 6 mai, décision contre laquelle Mme Belenkaïa avait fait appel.

M. Fridman a précisé que la mère était "préparée mentalement à retourner en France, où elle espère échapper à une mise en détention".

L'avocat a également souligné que sa cliente voulait toujours trouver un accord à l'amiable avec Jean-Michel André, le père français de l'enfant.

Celui-ci avait annoncé le 7 mai ne pouvoir se contenter d'une mouture présentée par un médiateur russe, Anatoli Koutcherena, jugeant qu'"un simple contrat à l'amiable n'offre aucune garantie".

Irina Belenkaïa avait été arrêtée en Hongrie le 12 avril en vertu d'un avis de recherche d'Interpol lorsqu'elle s'apprêtait à gagner l'Ukraine par la route en direction de Moscou en compagnie de sa fille de trois ans.

Elle est accusée d'avoir fait arracher par la force l'enfant à son père le 20 mars dans une rue d'Arles (sud), puis d'avoir quitté illégalement le territoire français avec elle.

Les deux parents, en instance de divorce, se disputent depuis deux ans la garde de l'enfant, que chacun a obtenue dans son pays respectif. Ils sont poursuivis en justice, la mère en France et le père en Russie.

Elise avait pu regagner la France avec son père à la mi-avril.
 

Première publication : 19/05/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)