Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

EUROPE

Policiers et étudiants s'affrontent en marge du G8 des universités

©

Texte par Alexis MASCIARELLI , correspondant à Rome

Dernière modification : 19/05/2009

Dix-neuf policiers et carabiniers ont été blessés à Turin lors d'affrontements avec des milliers d'étudiants qui manifestaient contre la tenue d'un G8 des recteurs d'universités, selon l'agence Ansa. Deux manifestants ont été arrêtés.

Plusieurs personnes ont été blessées lors de violents incidents opposant manifestants et membres des forces de l’ordre mardi à Turin (nord de l’Italie), en marge d’une réunion d’un G8 des universités.

 

Les incidents ont éclaté lorsqu’une partie des 3 000 manifestants a tenté de forcer le cordon de police empêchant l’accès à la faculté d’architecture, où étaient réunis 40 recteurs d’universités du monde entier.

 

Les protestataires, essentiellement étudiants et militants d’extrême gauche, ont lancés des boulons et des pierres sur les forces de l’ordre qui ont répliqué en chargeant et tirant des gaz lacrymogènes.

 

Selon la police de Turin, 19 membres des forces de l’ordre ont été blessés lors des accrochages. Deux étudiants ont également été interpellés.

 

D’après des participants à la manifestation, les étudiants étrangers, notamment français, ont été les plus virulents au cours des incidents.

 

En milieu d’après-midi, le calme était revenu dans le centre-ville de Turin.

 

"Je crois qu’il y a un malaise général, parmi les étudiants, dans lequel je me reconnais", a déclaré Francesco Profumo, le recteur de l’université polytechnique de Turin, à l’occasion de la conférence de presse concluant la rencontre des universitaires. "Nous ne nous sommes pas barricadés et sommes prêts au dialogue avec les étudiants."

 

Les organisations d’extrême gauche sont mobilisées pour mettre en place des manifestations lors des prochaines réunions du G8 - que préside cette année l’Italie -, en particulier la semaine prochaine quand se retrouveront, à Rome, les ministres de la Justice et de l’Intérieur des huit pays les plus industrialisés sur le thème de la sécurité.

 

Afin d’éviter de tels problèmes lors du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du G8 qui aura lieu en juillet, le président du Conseil italien, Silvio Berlusconi, a décidé de l’organiser à L’Aquila, en affirmant que les protestataires anti-globalisation n’oseraient pas créer de troubles dans une région qui vient d’être frappée par un tremblement de terre meurtrier.
 

Première publication : 19/05/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)