Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Moyen-Orient

Netanyahou se dit prêt à négocier avec Damas et les Palestiniens

Vidéo par FRANCE 24

Dernière modification : 21/05/2009

De retour d'une visite aux États-Unis, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a affirmé être "prêt à lancer immédiatement des négociations de paix avec les Palestiniens et la Syrie".

AFP - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré mercredi avoir fait part au président américain Barack Obama de sa volonté de "lancer immédiatement" des pourparlers de paix avec les Palestiniens et la Syrie.

 

   

"J'ai dit que j'étais prêt à lancer immédiatement des négociations de paix avec les Palestiniens et la Syrie" a déclaré M. Netanyahu aux journalistes à son retour de sa visite à Washington.
   
Mais il a réaffirmé que tout règlement de paix "devrait répondre aux besoins sécuritaires d'Israël".
   
Les pourparlers indirects de paix entre la Syrie et Israël ont été suspendus en décembre après l'offensive militaire israélienne à Gaza. Damas réclame qu'Israël se retire totalement du plateau du Golan conquis en 1967, ce que l'Etat hébreu refuse.
   
Le Premier ministre a estimé être parvenu à s'"entendre avec le président Obama sur des sujets importants", en dépit des divergences étalées au grand jour lors de leur entretien lundi.
   
Il a ainsi relevé que les Etats-Unis et Israël sont "tombés d'accord sur la nécessité d'étendre le processus de paix (avec les Palestiniens) aux Etats arabes".
   
De la sorte, selon M. Netanyahu, ces Etats "devront faire des concessions concrètes dès le début" des négociations.
   
En outre, les deux dirigeants sont "d'accord pour avoir une politique commune destinée à empêcher l'Iran d'acquérir une capacité nucléaire militaire", a-t-il dit.
   
"Le président Obama a signifié sans ambages que le dialogue (entre Washington et Téhéran) ne serait pas sans limite de temps" et il a reconnu "le droit d'Israël à l'autodéfense" face à l'Iran, a-t-il expliqué.
   
Lundi, le Premier ministre israélien avait résisté aux appels de M. Obama en faveur de la création d'un Etat palestinien et d'un gel de la colonisation en Cisjordanie, tout en disant pouvoir envisager un "arrangement" dans lequel Israéliens et Palestiniens vivraient côte-à-côte.

Première publication : 20/05/2009

COMMENTAIRE(S)