Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Résilience brésilienne"

En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

FRANCE

En plein procès, Youssouf Fofana récuse la moitié de ses avocats

©

Vidéo par FRANCE 2

Dernière modification : 21/05/2009

Deux des quatre avocats de Youssouf Fofana, jugé pour le rapt et l'assassinat d'Ilan Halimi en 2006, ont été récusés par l'accusé en personne, qui les décrit comme des "ennemis de l'intérieur". Le procès se déroule toujours à huis clos.

AFP - Youssouf Fofana, jugé à Paris pour le rapt et l'assassinat d'Ilan Halimi en 2006, a récusé mardi deux de ses quatre avocats commis d'office au procès du "gang des barbares" dont Me Isabelle Coutant Peyre, a-t-on appris mercredi auprès de deux conseils.

"Il m'a récusée. Je lui ai posé une question totalement anodine et ça lui a posé un problème, j'ai fait en sorte de pouvoir dégager", a expliqué Me Coutant Peyre à l'AFP.

"Il me considère comme une +ennemie de l'intérieur+, c'est son expression, même s'il me le demande, je ne reviendrai pas", a ajouté l'avocate.

Le nom du second avocat récusé n'a pas été précisé.

Mardi à l'audience l'assassin présumé d'Ilan Halimi se serait publiquement interrogé sur la possible origine juive de l'avocate, après avoir critiqué une question qu'elle posait à un témoin, selon une source proche du dossier.

Me Coutant Peyre n'a pas précisé les motifs de la deuxième récusation intervenue mardi.

Deux autres conseils, dont Me Emmanuel Ludot, continuent d'assurer la défense de Fofana.

"Je n'ai pas les moyens de manifester ma solidarité (avec les deux récusés, ndlr) sinon j'enfreindrais les règles professionnelles. Un accusé doit toujours avoir un avocat", a dit à l'AFP Me Ludot, en précisant qu'il allait demander la désignation de deux nouveaux avocats.

"Ma mission continue à condition que nous soyons au moins quatre" à défendre l'accusé principal, a ajouté Me Ludot.

Pendant l'enquête, Fofana, coutumier des outrances et des provocations, avaient déjà "usé" plus d'une trentaine d'avocats.

Me Coutant Peyre a jugé son attitude de mardi "prévisible". Elle a souligné que d'autres avocats connaissaient le dossier et étaient prêts à prendre le relais.

Ilan Halimi, jeune juif de 23 ans, avait subi une séquestration ponctuée d'actes de torture pendant trois semaines après avoir été enlevé à Paris. Il est mort lors de son transfert à l'hôpital le 13 février 2006.

Son assassin présumé Youssouf Fofana, 28 ans, d'origine ivoirienne, est jugé à huis clos par la cour d'assises des mineurs depuis le 29 avril, avec 26 coaccusés.
 

Première publication : 20/05/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)