Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

Amériques

Obama décidé à fermer Guantanamo malgré le vote du Sénat

Dernière modification : 21/05/2009

Fermer la prison de Guantanamo était l'une des principales promesses du candidat Obama. Malgré le Sénat, qui a refusé mercredi de lui accorder des fonds à cet effet, Obama devrait réitérer son engagement, selon des sources officielles.

AFP - Près de 14% des ex-détenus libérés de la prison américaine de Guantanamo ont récidivé et repris des activités terroristes, affirme jeudi le New York Times, citant un rapport confidentiel du Pentagone.

Au moins 74 prisonniers relâchés de la prison de la base navale de Guantanamo, louée par les Etats-Unis sur l'île de Cuba, ont renoué avec le terrorisme, soit un taux de récidive de 14%, indique le New York Times.

La publication de ces informations intervient le jour d'un important discours du président américain Obama sur la lutte contre le terrorisme, au cours duquel il doit notamment préciser ses intentions sur la prison de Guantanamo, où sont actuellement détenus quelque 240 suspects.

Le président Obama s'est engagé à fermer ce centre de détention d'ici janvier 2010, une de ses principales promesses de campagne mais aussi un projet très contesté aux Etats Unis.

Sur 74 récidivistes qui ont repris la lutte armée, 29 sont formellement identifiés par leur nom dans le rapport du Pentagone. Les autres noms n'ont pas été rendus publics pour des raisons de sécurité, toujours selon le New York Times.

Parmi ces récidivistes figurent un leader de la branche d'Al-Qaïda au Yémen, Saïd Ali al-Shihri, suspecté d'être impliqué dans l'attaque de l'ambassade américaine en 2008 à Sanaa, et un commandant taliban afghan, Abdullah Ghulam Rasoul, également connu sous le nom de mollah Abdullah Zakir.
 

Première publication : 21/05/2009

COMMENTAIRE(S)