Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Tchétchénie : des homosexuels persécutés se confient

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Django", "Aurore", "Après la tempête" : les sorties ciné de la semaine

En savoir plus

FACE À FACE

Présidentielle 2017 : deux France en duel

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, le président du renoncement"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump déclare une guerre commerciale au Canada

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Marine Le Pen, comme si de rien n'était"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Liban : des robes de mariées pour dénoncer une loi sur le viol

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : la loi sur la consommation de stupéfiants assouplie

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Le Pen et Macron présents à l'hommage au policier tué

En savoir plus

Culture

La voix anglophone de Mickey Mouse s'éteint à 62 ans

Dernière modification : 21/05/2009

L'acteur américain Wayne Allwine, qui a prêté sa voix à Mickey Mouse pendant plus de trente ans, est décédé lundi en Californie, à l'âge de 62 ans. L'acteur était l'époux de Russi Taylor, qui fut entre autres la voix de... Minnie.

AFP - L'acteur américain Wayne Allwine, qui a prêté sa voix de fausset à Mickey Mouse pendant plus de 30 ans, s'est éteint en Californie (ouest) à l'âge de 62 ans, ont annoncé jeudi les studios Disney sur leur site internet.

Wayne Allwine est mort lundi, ont précisé les studios. Des médias locaux ont indiqué qu'il était décédé de complications liées à un diabète.

Il avait commencé à prêter sa voix au célèbre petit rongeur aux larges oreilles noires en 1977, prenant la suite de son mentor Jimmy MacDonald, après avoir commencé sa carrière chez Disney en 1966 au service du courrier.

Allwine était marié à Russi Taylor, qui a doublé Minnie et bien d'autres personnages de Walt Disney. Le couple a eu quatre enfants.

Mickey Mouse, la vedette de plus de 120 dessins animés, est né en 1928 de l'imagination de Walt Disney, le pape du dessin animé hollywoodien.

Première publication : 21/05/2009

COMMENTAIRE(S)