Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Afrique

Pour la première fois, le Canada condamne un génocidaire

©

Vidéo par Pauline GODART

Dernière modification : 23/05/2009

Le Canada a prononcé vendredi sa première condamnation pour génocide, crime de guerre et crime contre l'humanité à l'encontre du Rwandais Désiré Munyaneza, accusé d'avoir participé au massacre perpétré dans son pays, en 1994.

AFP - Le Rwandais Désiré Munyaneza a été reconnu coupable vendredi à Montréal de génocide, de crime de guerre et de crime contre l'humanité pour sa participation au génocide de 1994 dans son pays, au terme du premier procès pour crime contre l'humanité au Canada.
  
Agé de 42 ans, Désiré Munyaneza a été reconnu coupable des sept chefs d'accusation retenus contre lui. Les attendus du juge André Denis de la Cour supérieure du Québec devaient être rendus publics un peu plus tard.
  
 M. Munyaneza encourt une peine de prison à perpétuité, mais son avocat avait déjà annoncé à l'avance qu'il ferait appel du jugement.
  
Il était accusé d'avoir participé au génocide, perpétré des viols et tué des civils dans la préfecture de Butare entre avril et juillet 1994, ainsi que d'avoir dirigé une des principales milices qui établissaient des barrages de la mort dans cette région du sud du Rwanda.
  
Le procès s'était ouvert en janvier 2007 et s'est déplacé en Afrique et en Europe pour entendre certains des 66 témoins présentés par la défense et la Couronne (ministère public).
  
Arrivé au Canada en 1997, M. Munyaneza avait été arrêté en 2005 à Toronto au terme d'une enquête de la police canadienne qui s'est échelonnée sur cinq ans.
  
Son procès avait valeur de test pour la justice canadienne, car il est la première personne poursuivie au Canada en vertu d'une loi fédérale de "compétence universelle" sur les crimes contre l'humanité, promulguée en octobre 2000.
  
 Le génocide de 1994 au Rwanda a fait quelque 800.000 morts, selon l'ONU, principalement parmi la minorité tutsi.

Première publication : 22/05/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)