Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

Economie

S'il reprend Opel, Fiat promet moins de 10 000 licenciés en Europe

Dernière modification : 22/05/2009

Le groupe italien Fiat a annoncé que son plan de reprise du constructeur allemand Opel prévoit des suppressions d'emplois en Europe "inférieures à 10 000", contrairement au chiffre de 18 000 avancé par des syndicalistes d'outre-Rhin.

AFP - Le groupe automobile Fiat a indiqué vendredi que son plan de reprise de l'allemand Opel prévoyait des suppressions d'emplois en Europe "inférieures à 10.000", démentant le chiffre de 18.000 évoqué par certains syndicalistes allemands.

"Le plan de Fiat prévoit que la réduction des effectifs, distribuée à travers toute l'Europe et de manière progressive dans le temps, sera globalement inférieure à 10.000. L'impact en Allemagne sera donc significativement plus bas que ce chiffre", écrit le groupe italien dans un communiqué.

"Depuis un certain temps, des informations ont circulé disant que dans le cas où Fiat ferait l'acquisition d'Opel, il y aurait environ 18.000 suppressions d'emplois en Allemagne. Ces informations sont totalement dénuées de fondement", a ajouté le groupe.

Le chiffre de 18.000 suppressions d'emplois, dans toute l'Europe et pas seulement en Allemagne, avait été évoqué par des syndicalistes et la presse allemande qui citaient un premier plan de Fiat pour la reprise d'Opel, filiale de l'américain General Motors (GM), mais le groupe italien avait déjà démenti ces informations début mai.

Jeudi, le patron de Fiat, Sergio Marchionne, a indiqué au Spiegel online vouloir "réduire de 20% les capacités de production dans le nouveau groupe fait de Fiat et des filiales européennes de GM", à savoir Opel et la marque britannique Vauxhall.

Mais cela ne veut pas dire que le nombre d'emplois doit baisser de 20%, a précisé M. Marchionne, en rappelant qu'il voulait garder les quatre usines allemandes d'Opel.

Première publication : 22/05/2009

COMMENTAIRE(S)