Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

Culture

Audiard n'est pas "prophète" en pays nationaliste corse

©

Dernière modification : 25/05/2009

Un dirigeant nationaliste a déposé une motion devant l'Assemblée de Corse contre le "Prophète" d'Audiard, film choc sur la mafia corse qui a remporté le Grand Prix du Festival de Cannes, pour atteinte à l'image de l'île et de ses habitants.

AFP - Une motion demandant à l'Assemblée de Corse de dénoncer "les atteintes portées à l'image de la Corse et des Corses" par le film de Jacques Audiard, "Un prophète", a été déposée lundi "en urgence", a annoncé le dirigeant nationaliste corse Jean-Guy Talamoni.

 

"Un Prophète", qui a obtenu dimanche le Grand Prix au festival de Cannes, relate l'histoire d'un jeune arabe qui choisit la protection de co-détenus corses pour survivre en prison.

 

M. Talamoni, élu de Corsica Libera, demande à l'Assemblée de Corse "d'exprimer solennellement son indignation devant les atteintes intolérables et réitérées à l'image de la Corse et des Corses" véhiculées, selon lui, par le film.

 

"L'Assemblée de Corse, en charge des intérêts matériels et moraux de notre peuple, se doit de s'insurger devant ces comportements gravement attentatoires à la dignité des Corses", a déclaré M. Talamoni.

 

Il a souligné que ce film "vient d'être primé au festival de Cannes, ce qui lui assure une diffusion et une audience massives".
 

"La nécessaire liberté de créer ne doit pas servir d'alibi à une volonté obstinée de salir notre communauté (...), garder le silence devant un tel comportement pourrait être interprété comme une adhésion - ou à tout le moins une acceptation - de la part des Corses eux-mêmes, quant à l?image qui est donnée d?eux dans ce film", a-t-il ajouté.

 

Corsica Libera avait souligné samedi dans un communiqué le "caractère raciste" du film qui entretient "la confusion entre militants politiques et voyous".

 

Le député UMP de Haute-Corse Sauveur Gandolfi-Scheit a dénoncé dimanche l'image négative de la communauté corse véhiculée, selon lui, par ce film.

 

Il a appelé la population et les élus à se "mobiliser afin que cessent ces diffamations qu'on n'oserait aujourd'hui opposer à aucune autre communauté en France, sans susciter une levée de boucliers d'associations et de bien-pensants".

 

La recevabilité de la motion de Corsica Libera sera examinée jeudi par la commission permanente de l'Assemblée avant l'ouverture de la séance.

Première publication : 25/05/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)