Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Culture

Audiard n'est pas "prophète" en pays nationaliste corse

Dernière modification : 25/05/2009

Un dirigeant nationaliste a déposé une motion devant l'Assemblée de Corse contre le "Prophète" d'Audiard, film choc sur la mafia corse qui a remporté le Grand Prix du Festival de Cannes, pour atteinte à l'image de l'île et de ses habitants.

AFP - Une motion demandant à l'Assemblée de Corse de dénoncer "les atteintes portées à l'image de la Corse et des Corses" par le film de Jacques Audiard, "Un prophète", a été déposée lundi "en urgence", a annoncé le dirigeant nationaliste corse Jean-Guy Talamoni.

 

"Un Prophète", qui a obtenu dimanche le Grand Prix au festival de Cannes, relate l'histoire d'un jeune arabe qui choisit la protection de co-détenus corses pour survivre en prison.

 

M. Talamoni, élu de Corsica Libera, demande à l'Assemblée de Corse "d'exprimer solennellement son indignation devant les atteintes intolérables et réitérées à l'image de la Corse et des Corses" véhiculées, selon lui, par le film.

 

"L'Assemblée de Corse, en charge des intérêts matériels et moraux de notre peuple, se doit de s'insurger devant ces comportements gravement attentatoires à la dignité des Corses", a déclaré M. Talamoni.

 

Il a souligné que ce film "vient d'être primé au festival de Cannes, ce qui lui assure une diffusion et une audience massives".
 

"La nécessaire liberté de créer ne doit pas servir d'alibi à une volonté obstinée de salir notre communauté (...), garder le silence devant un tel comportement pourrait être interprété comme une adhésion - ou à tout le moins une acceptation - de la part des Corses eux-mêmes, quant à l?image qui est donnée d?eux dans ce film", a-t-il ajouté.

 

Corsica Libera avait souligné samedi dans un communiqué le "caractère raciste" du film qui entretient "la confusion entre militants politiques et voyous".

 

Le député UMP de Haute-Corse Sauveur Gandolfi-Scheit a dénoncé dimanche l'image négative de la communauté corse véhiculée, selon lui, par ce film.

 

Il a appelé la population et les élus à se "mobiliser afin que cessent ces diffamations qu'on n'oserait aujourd'hui opposer à aucune autre communauté en France, sans susciter une levée de boucliers d'associations et de bien-pensants".

 

La recevabilité de la motion de Corsica Libera sera examinée jeudi par la commission permanente de l'Assemblée avant l'ouverture de la séance.

Première publication : 25/05/2009

COMMENTAIRE(S)