Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

SUR LE NET

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Compatriotes"

En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les séparatistes ukrainiens ont remis les boîtes noires à la Malaisie

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne tente de reprendre le contrôle de Donetsk

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cette presse égyptienne qui soutient Israël contre le Hamas

    En savoir plus

EUROPE

Gazprom agite le spectre d'une nouvelle crise gazière avec Kiev

Dernière modification : 26/05/2009

Peu convaincu que Kiev puisse payer les livraisons d'hydrocarbures du mois de mai, le géant russe Gazprom a pressé l'Union européenne (UE) d'accélérer la construction de nouveaux gazoducs contournant l'Ukraine.

AFP - Le géant gazier russe Gazprom a agité lundi le spectre d'une nouvelle crise gazière avec Kiev et a appelé l'Union européenne à accélérer la construction de nouveaux gazoducs contournant l'Ukraine.
  
"Nous jugeons très, très difficile la situation concernant le paiement pour les livraisons de gaz du mois de mai" par l'Ukraine, a déclaré le patron de Gazprom Alexeï Miller à l'issue de sa rencontre avec Oleg Doubina, président de la société publique ukrainienne des hydrocarbures Naftogaz .
  
"Si un problème de paiement intervient pour les livraisons de mai, Gazprom aurait toutes les raisons de réclamer que (le gaz) soit prépayé à 100%" à l'avenir, a-t-il ajouté.
  
Le président russe Dmitri Medvedev avait déjà indiqué vendredi avoir des "doutes" sur les capacités de paiement de Naftogaz, la compagnie ukrainienne des hydrocarbures lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet Russie-UE à Khabarovsk.
  
Il avait appelé l'Union européenne à agir de concert avec la Russie pour aider l'Ukraine à régler ses factures et ainsi empêcher une nouvelle crise gazière, comme celle de janvier qui avait privé l'Europe d'une partie de ses approvisionnements en gaz.
  
Le porte-parole de Gazprom Sergueï Kouprianov a aussi appelé lundi les Européens à "prendre une position responsable" dans cette situation.
  
"Nous espérons que les dirigeants de l'Union européenne prendront une position responsable et ne se tiendront pas à l'écart du problème comme ce fut le cas pendant la crise avec l'Ukraine début 2009", a déclaré M. Kouprianov cité par l'agence Interfax.
  
Moscou et Kiev s'étaient opposés en janvier dans un grave conflit gazier, qui s'était traduit par deux semaines d'interruption des livraisons de gaz russe aux clients occidentaux de Gazprom.
  
"La construction de nouveaux gazoducs réduira considérablement les risques de transit, augmentera la sécurité de livraisons de gaz"  aux consommateurs", a déclaré M. Kouprianov faisant allusion à Nord Stream qui passera sous la mer Baltique et South Stream qui passera sous la mer Noire. 
  
"La direction de l'UE doit contribuer à la mise en oeuvre de ces projets", a-t-il dit.

Première publication : 26/05/2009

COMMENTAIRE(S)