Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

EUROPE

L'ancien nazi John Demjanjuk hospitalisé

Dernière modification : 26/05/2009

L'ancien garde de camp nazi John Demjanjuk a dû être hospitalisé en Allemagne peu après avoir été jugé apte à comparaître devant un tribunal, où il doit répondre de participation au meurtre de 29 000 juifs.

AFP - L'ancien garde de camp nazi John Demjanjuk, âgé de 89 ans et en détention provisoire en Allemagne avant un éventuel procès pour participation au meurtre de 20.000 juifs, a été hospitalisé, ont annoncé mardi ses avocats.
  
John Demjanjuk a été hospitalisé dimanche après une attaque de goutte mais devrait regagner la prison de Stadelheim à Munich (sud) d'ici mardi soir, selon son avocat Günther Maull.
  
La justice allemande doit encore trancher sur sa capacité physique à être jugé. A son arrivée en Allemagne, Demjanjuk avait été déclaré apte à la détention, mais selon sa famille, l'octogénaire serait cloué dans une chaise roulante, souffrant notamment d'une maladie des reins et du sang.
  
"Les expertises médicales commenceront demain", a précisé son avocat. Un rapport doit ensuite être communiqué à la justice.
  
La famille de Demjanjuk avait invoqué son état de santé pour retarder son expulsion des Etats-Unis, début mai. Les télévisions américains l'avaient montré geignant de douleur pendant que des agents portaient son fauteuil. Mais sur une autre vidéo de surveillance tournée peu après il apparaissait en bonne santé, marchant seul vers sa voiture.
  
Demjanjuk a été expulsé le 11 mai des Etats-Unis vers Munich, où il a été jugé apte à la détention.
  
Il est accusé d'avoir participé au meurtre de 29.000 Juifs au camp de Sobibor, aujourd'hui en Pologne, pendant la seconde guerre mondiale.
  
Selon ses avocats, M. Demjanjuk a déjà été jugé et reconnu non coupable en Israël, et il n'y a pas de preuves suffisantes pour le condamner en Allemagne.
  
Si son état de santé permet la tenue d'un procès, ce sera l'un des derniers en Allemagne contre des grands criminels nazis.

Première publication : 26/05/2009

COMMENTAIRE(S)