Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au « Ice Bucket Challenge »

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Garrigues, historien et spécialiste d'histoire politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Birdman" en ouverture de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La fin du calvaire pour Peter Theo Curtis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls : le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu à Gaza : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

  • Kiev dénonce une invasion russe et en appelle à l'Otan

    En savoir plus

  • L’OMS s’attend à plus de 20 000 cas d'Ebola en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

  • Israël-Palestine, Libye, Russie... Ce que préconise François Hollande

    En savoir plus

  • Netflix prépare "Marseille", un "House of Cards" aux accents provençaux

    En savoir plus

  • La Française Clarisse Agbegnenou championne du monde de judo

    En savoir plus

  • La France retrouve ses mondialistes pour affronter l’Espagne

    En savoir plus

  • Erdogan débute son mandat présidentiel en Turquie

    En savoir plus

  • Matignon dément toute intention de toucher aux 35 heures

    En savoir plus

  • Michel Platini renonce à briguer la présidence de la Fifa

    En savoir plus

  • Trafic présumé de bébés : le président du Parlement a quitté le Niger

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

Sports

Ivanovic confirme, Sharapova revient fort

Dernière modification : 28/05/2009

Ana Ivanovic (photo), tenante du titre, a dominé Tamarine Tanasugarn (6-1, 6-2) au deuxième tour de Roland-Garros. Maria Sharapova, absente depuis 9 mois, a signé une belle performance en éliminant Nadia Petrova, tête de série numéro 11.

REUTERS - La Russe Maria Sharapova a réussi une belle performance pour la 102e joueuse mondiale qu'elle est devenue en neuf mois d'inactivité mercredi au deuxième tour de Roland-Garros.
 

Au bout d'un troisième set remporté 8-6 et qui lui a fait quitter le court Suzanne Lenglen le sourire aux lèvres, les larmes aux yeux et les baisers au bout des doigts, elle est venue à bout de sa très solide compatriote Nadia Petrova, tête de série n°11.
 

"Cela a été un très grand match, il a fallu que je me batte et que je relève de nombreux défis", a déclaré l'ancienne n°1 mondiale qui est arrivée à Paris avec pour tout bagage un quart de finale perdu au tournoi de Varsovie.

"Je pense avoir bien joué, j'ai très bien servi. Il est important d'avoir un pourcentage élevé, de dominer les points", a-t-elle ajouté.

 
"Nadia fait preuve d'agressivité. Elle aime prendre l'avantage sur le retour et elle veut aller de l'avant. J'ai essayé de faire un peu la même chose et de faire en sorte qu'elle ne joue pas son jeu."
 

Nadia Petrova a confirmé

"Sur les points importants, elle a très bien servi. Elle ne m'a pas donné beaucoup l'occasion d'engager le point, de le dominer," a-t-elle dit.

"C'est vrai qu'elle n'a pas eu beaucoup de matches à son actif mais elle a démontré qu'elle avait un sacré tempérament. Elle a véritablement lâché ses coups", a-t-elle ajouté.
 

"Ce que je peux dire, c'est qu'elle ne se déplaçait pas très rapidement mais c'est difficile sur la terre battue."

Après avoir dominé le premier set 6-1 et laissé le deuxième lui échapper 6-2, Sharapova a semblé au bord du gouffre lorsque Petrova s'est détachée 4-2 dans la manche décisive.
 

Malgré le pansement qu'elle arbore à l'épaule droite source de ses malheurs depuis sa dernière apparition Porte d'Auteuil, la vainqueur de Wimbledon 2004, de l'US Open 2006 et de l'Open d'Australie 2008 a soudain retrouvé son jeu d'attaque.
 

Elle a refait son service perdu et s'est finalement imposée à sa première balle de match après deux heures et douze minutes.

Au cours de sa conférence de presse, Sharapova a levé un peu le mystère sur son pansement à l'épaule.
 

"En fait, c'est un bandage que je porte à titre de prévention. C'est un bandage que je mets en règle générale sur mon épaule", a-t-elle dit. "Je joue sans aucune douleur."

Sa prochaine adversaire sera la Kazakhe Yaroslava Shvedova

Première publication : 27/05/2009

COMMENTAIRE(S)