Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Après « l’Ice Bucket Challenge », place au « Rice Bucket Challenge »

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un Mozart social-libéral à Bercy"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si j'abandonne, tout s'effondre"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gouvernement Valls II : remaniement ou reniement ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Macron, l'anti-Montebourg à Bercy

En savoir plus

SUR LE NET

« L’Ice Bucket Challenge » détourné par un acteur américain

En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Emmanuel Macron, un ex-banquier touche-à-tout à Bercy

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Porto élimine Lille, reversé en Ligue Europa

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza après sept semaines de guerre entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Transferts : Samuel Eto’o signe à Everton

    En savoir plus

  • Rencontre Poutine - Porochenko : "Le sort du monde se joue à Minsk"

    En savoir plus

  • Pictet, une importante banque suisse, publie ses premiers résultats depuis 209 ans

    En savoir plus

  • Aaron Sofer, un étudiant juif américain, porté disparu en Israël

    En savoir plus

Amériques

Le mariage homosexuel restera illégal en Californie

Vidéo par Audrey RACINE

Dernière modification : 27/05/2009

Après une parenthèse de six mois durant laquelle les unions homosexuelles étaient autorisées en Californie, la Cour suprême vient de maintenir le résultat du référendum interdisant les mariages entre personnes du même sexe.

AFP - La Cour suprême de Californie (ouest) a maintenu mardi le résultat d'un référendum interdisant les mariages homosexuels, provoquant des affrontements entre police et défenseurs du mariage gay qui ont abouti à des arrestations.

La Cour a jugé en revanche que les 18.000 unions entre personnes du même sexe conclues auparavant dans l'Etat resteraient légales.

Une fois la décision de la Cour rendue, des partisans du mariage gay ont défilé le long d'une grande artère proche de la Cour suprême située à San Francisco, bloquant le trafic. La police a dû intervenir pour rétablir la circulation et des arrestations ont eu lieu, sans que leur nombre soit connu.

"Je pense qu'après 17H00 il y aura de l'agitation dans le Castro", le quartier gay de la ville, a dit Randy Nadeau, 43 ans, qui s'est marié deux jours avant le référendum organisé le 4 novembre dernier avec son partenaire depuis 17 ans. "J'ai envie d'un peu de désobéissance civile", a-t-il ajouté.

En mai 2008, la Cour suprême avait ouvert la voie aux unions légales entre personnes du même sexe en annulant un article du code civil jugé discriminatoire.

Mais les opposants à ces mariages avaient réussi à convoquer un référendum pour inscrire leur interdiction dans la Constitution de l'Etat. Ce texte, appelé "proposition 8", avait été approuvé par un peu plus de 50% des voix le 4 novembre dernier, refermant la parenthèse pendant laquelle des couples homosexuels avaient pu légalement se marier.

Les défenseurs du mariage gay avaient contre-attaqué en affirmant que le référendum aboutissait à modifier la Constitution de manière illégale et que les décisions concernant les droits des minorités ne devaient pas être soumises à la majorité simple mais à la majorité des deux tiers.

Six des sept juges de la Cour suprême ont estimé au contraire que le référendum était légal et ne devait pas être annulé.

"Bien que je crois qu'un jour le peuple ou les tribunaux reconnaîtront le mariage gay, en tant que gouverneur de Californie, je respecterai la décision de la Cour suprême", a réagi Arnold Schwarzenegger dans un communiqué.

Concernant la légalité des mariages gays conclus avant le référendum, il a estimé que la Cour avait pris "la bonne décision".

De nombreuses personnes s'étaient rassemblées aux abords de la Cour suprême avant l'annonce de la décision.

Un adversaire des unions entre personnes du même sexe brandissait une pancarte proclamant: "gay = pervers". En face, des défenseurs des droits des homosexuels arboraient le drapeau arc-en-ciel, symbole de cette communauté. A l'annonce de la décision, plusieurs ont scandé: "honte à vous, honte à vous".

Cette décision, à rebours des évolutions constatées dans d'autres Etats américains, constitue un revers pour les militants des droits des homosexuels.

"La décision d'aujourd'hui est terriblement en décalage avec la direction que prend le pays", a réagi Kate Kendell, directrice du Centre national pour les droits des lesbiennes.

Les opposants au mariage gay ont quant à eux exprimé leur satisfaction. Cette décision "est une victoire pour la démocratie", a déclaré Brad Dacus, président du groupe conservateur Pacific Justice Institute.

Cinq Etats américains ont légalisé le mariage entre personnes du même sexe et le sujet est en débat dans les assemblées du New Hampshire et de New York (nord-est).

Première publication : 27/05/2009

COMMENTAIRE(S)