Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

Amériques

Le mariage homosexuel restera illégal en Californie

Vidéo par Audrey RACINE

Dernière modification : 27/05/2009

Après une parenthèse de six mois durant laquelle les unions homosexuelles étaient autorisées en Californie, la Cour suprême vient de maintenir le résultat du référendum interdisant les mariages entre personnes du même sexe.

AFP - La Cour suprême de Californie (ouest) a maintenu mardi le résultat d'un référendum interdisant les mariages homosexuels, provoquant des affrontements entre police et défenseurs du mariage gay qui ont abouti à des arrestations.

La Cour a jugé en revanche que les 18.000 unions entre personnes du même sexe conclues auparavant dans l'Etat resteraient légales.

Une fois la décision de la Cour rendue, des partisans du mariage gay ont défilé le long d'une grande artère proche de la Cour suprême située à San Francisco, bloquant le trafic. La police a dû intervenir pour rétablir la circulation et des arrestations ont eu lieu, sans que leur nombre soit connu.

"Je pense qu'après 17H00 il y aura de l'agitation dans le Castro", le quartier gay de la ville, a dit Randy Nadeau, 43 ans, qui s'est marié deux jours avant le référendum organisé le 4 novembre dernier avec son partenaire depuis 17 ans. "J'ai envie d'un peu de désobéissance civile", a-t-il ajouté.

En mai 2008, la Cour suprême avait ouvert la voie aux unions légales entre personnes du même sexe en annulant un article du code civil jugé discriminatoire.

Mais les opposants à ces mariages avaient réussi à convoquer un référendum pour inscrire leur interdiction dans la Constitution de l'Etat. Ce texte, appelé "proposition 8", avait été approuvé par un peu plus de 50% des voix le 4 novembre dernier, refermant la parenthèse pendant laquelle des couples homosexuels avaient pu légalement se marier.

Les défenseurs du mariage gay avaient contre-attaqué en affirmant que le référendum aboutissait à modifier la Constitution de manière illégale et que les décisions concernant les droits des minorités ne devaient pas être soumises à la majorité simple mais à la majorité des deux tiers.

Six des sept juges de la Cour suprême ont estimé au contraire que le référendum était légal et ne devait pas être annulé.

"Bien que je crois qu'un jour le peuple ou les tribunaux reconnaîtront le mariage gay, en tant que gouverneur de Californie, je respecterai la décision de la Cour suprême", a réagi Arnold Schwarzenegger dans un communiqué.

Concernant la légalité des mariages gays conclus avant le référendum, il a estimé que la Cour avait pris "la bonne décision".

De nombreuses personnes s'étaient rassemblées aux abords de la Cour suprême avant l'annonce de la décision.

Un adversaire des unions entre personnes du même sexe brandissait une pancarte proclamant: "gay = pervers". En face, des défenseurs des droits des homosexuels arboraient le drapeau arc-en-ciel, symbole de cette communauté. A l'annonce de la décision, plusieurs ont scandé: "honte à vous, honte à vous".

Cette décision, à rebours des évolutions constatées dans d'autres Etats américains, constitue un revers pour les militants des droits des homosexuels.

"La décision d'aujourd'hui est terriblement en décalage avec la direction que prend le pays", a réagi Kate Kendell, directrice du Centre national pour les droits des lesbiennes.

Les opposants au mariage gay ont quant à eux exprimé leur satisfaction. Cette décision "est une victoire pour la démocratie", a déclaré Brad Dacus, président du groupe conservateur Pacific Justice Institute.

Cinq Etats américains ont légalisé le mariage entre personnes du même sexe et le sujet est en débat dans les assemblées du New Hampshire et de New York (nord-est).

Première publication : 27/05/2009

COMMENTAIRE(S)