Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 1 an à la Maison Blanche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Liberia : le président élu, George Weah prêt à relever les défis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Aide aux migrants : que dit la loi ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Sanseverino

En savoir plus

TECH 24

Reporty, l'application anti-délits ou pro-délation ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Gambie à l'heure d'une nouvelle ère post-Jammeh

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Avec les réformes de Macron, la France sur le retour ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Trump, un an après : derrière l'euphorie, une économie fragile ?

En savoir plus

#ActuElles

#MeToo : la France entre exception culturelle et changement de génération

En savoir plus

FRANCE

Ouverture d'une enquête préliminaire contre le maire de Clermont-Ferrand

Dernière modification : 27/05/2009

Une lettre anonyme a déclenché l'ouverture d'une enquête préliminaire pour corruption à l'encontre du maire socialiste de Clermont-Ferrand, Serge Godard, soupçonné d'avoir attribué un marché public en contrepartie de voyages.

AFP - Une enquête préliminaire a été ouverte à l'encontre du maire (PS) de Clermont-Ferrand, Serge Godard, soupçonné d'avoir attribué un marché public en contrepartie de voyages, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Une lettre anonyme expliquant de façon "très détaillée" des pratiques survenues en 2004 au sein du Syndicat mixte de transports en commun de l'agglomération clermontoise (SMTC), présidé par l'élu, a déclenché l'affaire, a-t-on appris de même source.

L'enquête, qui a été confiée à la police judiciaire (PJ) de Clermont-Ferrand, ne porte pour l'instant sur aucune qualification pénale, mais si elle débouche, des mises en examen pour corruption ou prise illégale d'intérêts pourraient survenir.

"Il convient d'être très prudent car il peut s'agir d'une manoeuvre politique", a encore précisé cette source.

Première publication : 27/05/2009

COMMENTAIRE(S)