Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Marine Le Pen au Liban : en quête de stature internationale

En savoir plus

FOCUS

Dakota du Nord : les Amérindiens demandent le gel du chantier de l'oléoduc

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vanessa Wagner, le piano engagé d'une virtuose classique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce de nouveau au menu de l'Eurogroupe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le croque-mort se rebiffe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Reding : "Si l’Europe ne joue pas, ce sont les autres qui vont nous imposer leurs règles"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE-Canada : un traité de libre-échange indispensable ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

La laïcité, une vieille idée très moderne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : 6ème anniversaire du début de la Révolution

En savoir plus

FRANCE

Ouverture d'une enquête préliminaire contre le maire de Clermont-Ferrand

Dernière modification : 27/05/2009

Une lettre anonyme a déclenché l'ouverture d'une enquête préliminaire pour corruption à l'encontre du maire socialiste de Clermont-Ferrand, Serge Godard, soupçonné d'avoir attribué un marché public en contrepartie de voyages.

AFP - Une enquête préliminaire a été ouverte à l'encontre du maire (PS) de Clermont-Ferrand, Serge Godard, soupçonné d'avoir attribué un marché public en contrepartie de voyages, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Une lettre anonyme expliquant de façon "très détaillée" des pratiques survenues en 2004 au sein du Syndicat mixte de transports en commun de l'agglomération clermontoise (SMTC), présidé par l'élu, a déclenché l'affaire, a-t-on appris de même source.

L'enquête, qui a été confiée à la police judiciaire (PJ) de Clermont-Ferrand, ne porte pour l'instant sur aucune qualification pénale, mais si elle débouche, des mises en examen pour corruption ou prise illégale d'intérêts pourraient survenir.

"Il convient d'être très prudent car il peut s'agir d'une manoeuvre politique", a encore précisé cette source.

Première publication : 27/05/2009

COMMENTAIRE(S)